Covid-19 : le vaccin AstraZeneca bientôt accessible aux volontaires ?

1
2726
vaccin-AstraZeneca-volontaires
En Allemagne, certaines régions ont ouvert la vaccination avec AstraZeneca aux volontaires en échange d'une décharge. ©Adobe-Stock.

Le ministre de la Santé a indiqué vendredi 30 avril réfléchir à la possibilité d’ouvrir la vaccination avec AstraZeneca aux adultes qui le souhaitent, quel que soit leur âge. Il vient de saisir la Haute Autorité de santé (HAS) à ce sujet. Quelles seraient les conditions pour bénéficier de ce vaccin victime de sa mauvaise réputation ?

Signature d’une décharge

Alors qu’en France la vaccination avec le vaccin d’AstraZeneca est réservée aux plus de 55 ans, d’autres pays, comme l’Allemagne, laissent le choix à leurs citoyens. Outre-Rhin, « certaines régions ont dit “quel que soit votre âge, vous pouvez recevoir de l’AstraZeneca, on vous explique les risques et vous signez une décharge », a expliqué Olivier Véran sur France Info.

Une option désormais également envisagée pour la France par le ministre de la Santé. « J’ai saisi la Haute Autorité de santé sur ce sujet, en disant “est-ce que c’est quelque chose qu’on peut proposer aux Français, est-ce qu’on peut l’empêcher ou non ?” J’attends sa réponse », a-t-il précisé.

La HAS sceptique

Selon le ministre de la Santé, la Haute Autorité ne semble, pour le moment, pas vraiment favorable à cette idée. « Pour l’instant, les premiers échos que j’ai ne sont pas forcément très emballés, a-t-il ajouté. Mais à la rigueur, peut-être qu’on pourra trancher dans ce sens-là et donner la liberté de choix aux Français en leur apportant une information claire, loyale, appropriée. »

Rappelons que la vaccination avec AstraZeneca pour les moins de 55 ans a été suspendue par la HAS le 19 mars suite à un avis de l’Agence européenne du médicament. Celle-ci avait conclu que le lien entre les thromboses survenues dans plusieurs pays chez des patients jeunes et ce vaccin ne pouvait pas être écarté. Une préconisation alors jugée « totalement logique » par Olivier Véran.

1 COMMENTAIRE

  1. « certaines régions ont dit “quel que soit votre âge, vous pouvez recevoir de l’AstraZeneca, on vous explique les risques et vous signez une décharge” », a expliqué Olivier Véran sur France Info.

    ET ILS VEULENT NOUS FAIRE CROIRE QU’IL N’Y AS AUCUN RISQUE
    Si tu as des problèmes Dem…. toi ,aucun recours et en plus ils nous obligent
    sinon t’est pénalisé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici