Covid-19 : le vaccin d’AstraZeneca est efficace à 76%

6
6674
Covid-19 : le vaccin d'AstraZeneca est efficace à 76%
Les nouvelles données issues d'une étude clinique avancent une efficacité à 76 % du vaccin d'AstraZeneca. © Adobe Stock

Le laboratoire suédo-britannique a publié les nouvelles données sur l’efficacité de son produit sur les cas symptomatiques qui est de 76 %. C’est un peu moins que les 79 % annoncés précédemment. D’un autre côté, les résultats pour prévenir les cas graves sont très bons.

Nouveau essai clinique dans trois pays

Le laboratoire a actualisé ses données après un vaste essai clinique aux Etats-Unis, au Pérou et au Chili. Les résultats de «l’analyse primaire des essais de phase 3 aux Etats-Unis ont confirmé que (son) efficacité était cohérente» avec les données annoncées lundi 22 mars. Soit 76 % d’efficience pour les cas symptomatiques.  AstraZeneca a également annoncé que l’efficacité de son vaccin était de 100% pour prévenir les cas graves de la Covid-19. Un chiffre identique à celui annoncé précédemment.

A lire aussi : Vacances d’été, écoles et règles des 6 : l’intervention d’Olivier Véran en 3 points

AstraZeneca pour les plus de 55 ans

La vaccination avec AstraZeneca a repris en France le 19 mars dernier. Les médecins de ville et les pharmaciens peuvent vacciner les Français de plus de 55 ans avec le produit suédo-britannique. Le risque de thrombose est désormais noté sur la notice comme possible effet secondaire. De plus, un comité de scientifiques indépendants britanniques a conclu mi-mars, «qu’il n’y a aucune preuve que les caillots sanguins dans les veines se produisent plus que ce à quoi on pourrait s’attendre en l’absence de vaccination, pour l’un comme l’autre vaccin».

En savoir plus :

6 Commentaires

  1. Plus on nous rabat les oreilles que ce vaccin est bon plus les gens se méfient ça c’est comme a la télé la pub pour un produit pas net une dizaine de spot par jour et on fini par l’acheter enfin de compte c’est commercial et malhonnête

  2. CONCLUSION
    La vaccination avec AstraZeneca a repris en France le 19 mars dernier. Les médecins de ville et les pharmaciens peuvent vacciner les Français de plus de 55 ans avec le produit suédo-britannique. Le risque de thrombose est désormais noté sur la notice comme possible effet secondaire.

  3. Dans une plus de mensonges des médecins aux responsables du pays comment peut on faire confiance à ces marchands de vaccin qui multiplient les doses à faire pour se gaver des années car il parait que les « anticorps » disparaissent au bout de 4 à 6 mois. Des vrais guignols tous ces mecs. Ils ont trouvé le filon: faire peur aux Cons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici