Covid-19 : les deux variants du coronavirus inquiètent

2
7229
Covid-19 : les deux variants du coronavirus inquiètent

«Nous prenons la menace de ce variant anglais et de ce variant sud-africain très au sérieux», dixit le ministre de la Santé lors de la conférence de presse de jeudi soir. Le variant anglais est 40 à 70 % plus contagieux que la souche qui circule actuellement en France. Quant au variant sud-africain, les scientifiques ont encore peu de recul…

Un variant anglais très contagieux

Le ministre de la Santé a indiqué que 19 cas du variant britannique de la Covid-19 ont été identifiés en France. Les autorités sanitaires s’attendent à ce que ce nombre augmente dans les prochains jours. Au Royaume-Uni ce variant est désormais plus important que la souche “originelle” . Ce variant inquiète car les scientifiques ont pu constater sa grande contagiosité. Il est en effet «40 à 70 % plus contagieux» que le variant connu en France, a souligné Olivier Véran.

Le variant anglais provoque les «mêmes types de symptômes sans davantage de cas graves», ajoute le ministre de la Santé. Mais comme son degré de contagiosité est bien plus élevé, il y a plus de patients qui sont contaminés et, statistiquement, plus de formes graves. Ce fort taux de contamination s’observe aussi chez les enfants. Heureusement, le variant anglais n’entraine pas de formes plus graves de la Covid-19 chez les plus jeunes.

Comment dépister ce variant en France ?

Olivier Véran a expliqué qu’environ un tiers des tests PCR effectués en France avaient la capacité de « suspecter la mutation anglaise » du virus. De plus, les PCR «soupçonnés» d’avoir repéré la mutation subiront un séquençage de leur génome. Le but est d’établir «la cartographie précise du virus» afin de déterminer avec certitude si un patient est bien positif au variant britannique ou non.

Pour en limiter la propagation, le Premier ministre a annoncé que la frontière avec le Royaume-Uni

resterait fermée «jusqu’à nouvel ordre». Les personnes autorisées à circuler devront présenter un test négatif à l’entrée en France .

Quant au variant sud-africain, trois cas du virus ont été repérés sur le territoire. Le ministre de la Santé a regretté le manque d’informations et de recul sur ce variant.

2 Commentaires

  1. La seule chose qui fasse que nous avons devant nous plusieurs épidémies possibles , c’est malheureusement la surpopulation, qui de plus est exponentielle ! Pensez qu’ en 1960 , nous étions à peine 3 milliards d’ individus , et qu’en soixante ans la population mondiale a triplé !….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici