Covid-19 : les profils par âge, sexe et pathologies les plus à risques

14
26167
Covid-19 : les profils par âge, sexe et pathologies les plus à risques

Tous les Français ne sont pas égaux face aux formes graves de la Covid-19. L’étude EPI-PHARE a collecté les données de 66 millions de Français entre février et juin 2020. Elle dresse les profils les plus à risques face au coronavirus.

60-64 ans : risque multiplié par 12

EPI-PHARE a identifié les facteurs tels que l’âge ou le genre susceptibles de présenter un sur-risque d’hospitalisation ou de décès pour le Covid-19.  L’étude confirme que l’âge est le premier facteur à risques. Plus une personne vieillit, plus le risque d’être hospitalisée ou de succomber à la maladie augmente. Un Français de 60 ans a deux fois plus de risques d’être hospitalisé que celui âgé de 40 ans. Quant au risque de décès, il est multiplié par 12 chez les 60-64 ans par rapport aux 40-44 ans.

Les femmes s’en sortent mieux

Les médecins l’avaient constaté dès le début de l’épidémie : les femmes sont plus résistantes au coronavirus que les hommes. Pour ces derniers, le risque de mourir est multiplié par 2,1.

Sept maladies à risque

Sept pathologies rendent les patients vulnérables :

  • la trisomie 21,
  • le retard mental,
  • la mucoviscidose,
  • l’insuffisance rénale chronique terminale sous dialyse,
  • le cancer actif du poumon,
  • la greffe rénale,
  • la transplantation du poumon.

En savoir plus :

14 Commentaires

  1. Bonjour Madame,
    Est-ce que vous disposez de données sur les risques liés aux pathologies auto-immunes avec déficience des défenses immunitaires et leucémie lymphocytaire? Ce qui conduit à une autre question quel vaccin choisir ?
    Merci,

  2. Vous oubliez plusieurs études de pays différents qui mettent en évidence la plus grande fragilité du groupe sanguin A par rapport au groupe O et moindrement au B.
    Pourquoi passer sous silence ces études très significatives ?

  3. Vous nous n’en dites pas assez sur l’étude, tout dépend de la vie que l’on mène.
    Comment on s’alimente?
    Quelles sont les activités sportives que l’on fait?
    Quel est l’état de santé?
    Les personnes à risques peuvent changer de camp!

  4. d’aprés une etude anglaise ceux qui décédait du covid avait un taux tres bas de vitamine d mais on peut ajouter aussi un manque de vitamine c de zinc et de magnesium .il reste des etudes à faire

  5. J’ai 78 ans diabetique et opérer du coeur et malade des reims je le bat depuis janvier pour être vacciner et rien du tout toujours complet ils devraient prendre prioritaires les haut risques c’est de foutesse c’est des menteurs ils vaccines les personnes de 75 ans sans maladies c’est écœurant cette bandes de vaux rien j’espère qu’ils vont m’entendre et me trouver une place pour me faire vacciner

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici