Covid-19 : Les Sud-Africains privés d’alcool

0
1929
Homme africain dans la rue en Afrique du Sud portant un masque et un chapeau rouge
Homme africain dans la rue en Afrique du Sud portant un masque et un chapeau rouge

Alors que le pays est le premier d’Afrique à dépasser le million de contaminations, le président Cyril Ramaphosa a annoncé de nouvelles restrictions. Parmi elles, l’interdiction de la vente d’alcool et le port obligatoire du masque. 

Évènements super-contaminants

L’Afrique du Sud vient de dépasser le million de contaminations. Elle devient ainsi le premier pays d’Afrique à dépasser cette limite. La vitesse des contaminations est « particulièrement alarmante », insiste le président Cyril Ramaphosa. Il dénonce « un manque extrême de vigilance parmi nous » pendant les fêtes. « Nous avons baissé la garde, nous en payons désormais le prix ». L’Afrique du Sud vit sa saison d’été. Les retrouvailles en famille pour Noël, les concerts et services religieux, sont donc autant d‘événements qualifiés de « super-contaminants ».

Pour endiguer la propagation du virus, le couvre-feu débute désormais à 21 h au lieu de 23 h et jusqu’à 6 h du matin. Bars et restaurants ne fermeront pas complètement afin de préserver une économie déjà très fragilisée lors de la première vague. Mais les clients et personnel devront quitter les lieux dès 20 heure pour respecter le nouveau couvre-feu. La vente d’alcool est quant à elle interdite au moins jusqu’au 15 janvier. Le but est de réduire le nombre d’admissions à l’hôpital.

Accidents de la route, violences, notamment familiales : l’alcool génère « des comportements à risque » et fait grimper le nombre d’admissions dans les services d’urgence, insiste le président. Le personnel soignant et les infrastructures sont déjà débordés. « Les soignants sont épuisés ». 41 000 d’entre eux ont été contaminés depuis le début de la pandémie.

La nouvelle souche en cause

Alors que la nouvelle variante plus transmissible du coronavirus est responsable d’une grande majorité des nouveaux cas, le pays comptabilise 1 004 413 cas positifs et 26 735 morts. Rien ne prouve en revanche que cette nouvelle souche du Covid-19 soit plus dangereuse ou contagieuse que sa cousine anglaise.

En France, le Conseil scientifique craint une « probable » reprise « incontrôlée » de l’épidémie de Covid-19 en janvier, après les fêtes de fin d’année. Mardi 29 décembre, Olivier Veran annonce un possible couvre-feu à 18 heures dans certaines métropoles et départements, dès le 2 janvier. « Nous sommes sur un plateau depuis environ trois semaines, avec 15 000 nouvelles contaminations par jour ».

Source : SABC News
À lire. Le Royaume-Uni signale une autre nouvelle souche en provenance d’Afrique du Sud

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici