Covid 19 : malgré l’arrivée des vaccins, l’OMS appelle à la vigilance

0
1010
Covid-19 les efforts doivent se poursuivre

« Il faut bien rappeler que le vaccin n’équivaut pas à zéro Covid », a prévenu Mike Ryan, expert chargé des situations d’urgence auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), lors d’une conférence de presse le 4 décembre. Si la pandémie a atteint « un point d’inflexion » et que la vaccination suscite de nombreux espoirs à travers le monde, « les gens doivent continuer à faire des efforts ».

Equilibre épidémiologique

Actuellement, l’épidémie est arrivée à un « équilibre épidémiologique » qui ne doit pas faire baisser la garde, a-t-il précisé.

Si certains pays ont une assez bonne maîtrise de la situation comme la Finlande ou la Nouvelle-Zélande, d’autres, à l’image des Etats-Unis et du Canada, connaissent un rebond inquiétant. L’épidémie progresse aussi en Italie et l’Amérique latine et les Caraïbes ont enregistré une hausse de 18 % des cas en une semaine.

« Soyons francs, les cas de contagion et de décès vont se poursuivre, a ajouté Mike Ryan. Mais (leur nombre) dépend, d’une certaine manière et à bien des égards, de notre action. » La vaccination est « un des éléments extrêmement importants de notre boîte à outils, mais ce n’est pas suffisant ».

Les mesures sanitaires doivent se poursuivre

Selon lui, les mesures sanitaires « qui peuvent vraiment infléchir la contagion » doivent se poursuivre. La distanciation sociale, le lavage des mains et le port du masque font tous partie d’une « combinaison » servant, avec le vaccin, à lutter contre la maladie.

A ses côtés, Maria Van Kerkhove, responsable de la gestion de la pandémie à l’OMS, a précisé que c’était grâce à cette démarche axée sur les risques et la vigilance « que nous pourrons lutter contre la contagion. » Elle a notamment insisté sur les fêtes de fin d’année, appelant la population à « réfléchir vraiment à ce que vous faites ».

« Les décisions que nous prenons maintenant peuvent changer l’évolution de la maladie au cours des prochains mois. Une décision que je prends aujourd’hui peut avoir un effet sur la vie et la mort de ma famille ou de mon entourage », a-t-elle conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici