Covid-19 : nouveau vaccin Novavax et nouvelle technologie

15
24986
Covid-19 : nouveau vaccin Novavax et nouvelle technologie
Novavax est un laboratoire américain. L'Indonésie vient de donner son feu vert à son vaccin. © Adobe stock

Le vaccin de Novavax vient de rejoindre le cercle des vaccins contre la Covid-19. Pour le moment, un seul pays l’a autorisé. Plusieurs demandes d’autorisation ont été déposées en Europe et aux Etats-Unis. La particularité de ce vaccin : sa technologie. On vous explique.

Un vaccin efficace à 90,4% contre le coronavirus.

Le laboratoire américain Novavax a mené des essais cliniques sur 30.000 personnes aux États-Unis et au Mexique pour son vaccin contre la Covid-19 appelé Covovax. Ces essais furent concluants : ils ont montré une efficacité de 90,4% contre le virus. L’Indonésie est le premier pays à autoriser le vaccin de Novavax

Quelle est la technologie de ce nouveau vaccin ?

Ce vaccin utilise une technologie différente. C’est un vaccin dit «sous-unitaire», à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. Son stockage est simple, puisqu’une température de 2 à 8°C suffit. Ce qui facilitera sa distribution dans le monde.

Bientôt autorisé en Europe ?

Novavax a annoncé lundi 1er novembre, avoir déposé une demande d’autorisation auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Il rejoindrait le cercle des 4 vaccins administrés que sont Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen. Le laboratoire vise aussi le marché canadien et australien. Par ailleurs, Novavax a précisé lundi prévoir de déposer une demande aux États-Unis «d’ici la fin de l’année».

15 Commentaires

  1. Tous les vaccins injectables ont le même défaut, ils ne peuvent commencer à être efficaces (s’ils le sont !) qu’après que le virus ait passé la barrière muqueuse pharyngo-trachéale, sa voie de pénétration dans l’organisme, là où il aura déjà eu le temps de se multiplier. Le seul vaccin que j’accepterais parce qu’il correspond à un fonctionnement physiologique, c’est un vaccin inhalé, qui est le seul à procurer une immunité muqueuse, et attaquer le virus avant même qu’il pénètre dans l’organisme. Tous les autres sont voués à l’échec.

      • Elles n’ont pas reellement baisse.Elles etaient faibles au depart et les nombres ont ete artificiellement augmentes.Les vaccins mRNA sont extrement inefficaces, on parle de meme pas 15%.

    • Belle brochette d’amalgames et de non-sens que vous faites dans cette intervention, notamment quand vous parlez d’un vaccin qui « attaquerait le virus » …..
      Non, un vaccin ne s’attaque pas au virus, car ce n’est pas un traitement curatif mais préventif. Si le virus est là, il est déjà trop tard pour envisager un vaccin. C’est la BASE du principe de vaccination, et c’est, de mémoire, niveau collège. Merci de dépoussiérer vos manuels de SVT.

      • « Si le virus est là, il est déjà trop tard pour envisager un vaccin. C’est la BASE du principe de vaccination, et c’est, de mémoire, niveau collège. Merci de dépoussiérer vos manuels de SVT. »
        Votre affirmation n’est pas exacte. En fait, il est possible de vacciner à titre curatif après infection par certains virus, si le temps d’incubation de la maladie est suffisamment long pour permettre au patient de développer ses défenses immunitaires contre ce virus par une vaccination post-infection. C’est notamment le cas du vaccin anti-rabique (contre la rage), qui peut être fait après morsure par un animal enragé, ou du rappel du vaccin anti-tétanique.

      • C’est exactement ce que je dis. Si le virus s’installe dans les muqueuses pharyngo-laryngées, il se multipliera avant que l’immunité humorale ne puisse s’en défendre. Ce n’est pas des SVT, c’est de la virologie.

  2. Et un de plus…. Quand on sait qu’il va falloir 3 doses de Pfizer, il me semble que Moderna et Jansen (1 seule dose soi disant) sont dans les choux… Et maintenant on nous bassine à la TV avec le vaccin de la grippe. Cela devient indécent. Nous ne sommes plus des enfants…. Sire Macron et ses mignons devraient bosser dans la com’, c’est porteur parait-il, mais il faut bosser et pas parloter sans arrêt.
    Je suis d’accord avec Denis Rousseaux. Quand à cette covid, lâchez nous, certains Français ont bien d’autres soucis, se chauffer, se nourrir, etc.

  3. M’opposer au vaccin m’interdisait l’accès de nombreux endroits. En bon mouton, j’ai fini par me faire vacciner avec un deuxième rappel en août. Début Octobre j’ai été contaminé au Covid 19 et ai ressenti des symptômes qui pouvaient s’apparenter à une infection pulmonaire classique ou je n’avais plus aucune énergie assortie de fièvre principalement en soirée. La CRAM m’a donc imposé un confinement de 10 jours avant le retour à une vie normale. Dans la foulée ma compagne a également été contaminée. Au-delà des 10 jours de confinement prescrit, elle procédera à un second auto-test qui s’avèrera toujours positif. Ce n’est qu’au 17 ème jour que l’auto-test sera négatif. Or, il faut se souvenir que les mesures initiales qu’on imposait aux gens contaminés étaient de 14 jours. Je me pose toujours la question de savoir pourquoi on a réduit le délai à 10 jours. Il n’en demeure pas moins que mon généraliste, mon pharmacien et le laboratoire à l’origine du PCR ont été dans l’impossibilité de me préciser avec exactitude la durée maximale de l’infection. Après cela il ne faut pas s’étonner du scepticisme ambiant.

  4. Le covovax ( et le sanofi) sont les seuls vaccins que je suis prêt à accepter ….surtout pour pouvoir retrouver une vie normale ( ma mère est en ehpad et je ne la vois plus). Je suis très mécontent de la manière dont sont traités les non vaccinés qui ont tous les risques et qui, malgré tout , sont moins moins dangereux que les vaccinés porteurs du covid, plus assymptomatiques.. Je suis donc très mécontent de la politique du gouvernement non seulement liberticide mais très suspecte à mes yeux de favoriser certains laboratoires et d’en freiner d’autres ….

  5. Réponse à jo la brocante.
    C’est votre décision de
    Arrêtez donc de vous plaindre. Soit vous vous abstenez de vous faire vacciner et vous fermer vos clapets. Soit vous passez par la vaccination et vous priez de ne pas vous faire contaminer par des irresponsables qui n’ont rien à foutre d’autrui.
    Moi, perso, j’ai pris la décision de me faire vacciner par contre aucune personne non vaccinée ne mets les pieds chez moi. C’est ma décision, je m’y tiens et je ne casse les couilles à personne.

    • Vous êtes vacciné, c’est votre chois. Moi je ne suis pas vacciné, c’est mon chois, et ma porte est ouverte à tous mes amis, vaccinés ou pas. J’ai eu la covid , quinze mois après j’ai encore des anticors. Je me vaccinerait peut-être, ou pas, ça sera à moi de décider!! Alors arrêtons de critiquer !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici