Covid-19 : pas de nouveau confinement sauf dans le Pas-de-Calais

7
7217
Covid-19 : pas de nouveau confinement sauf dans le Pas-de-Calais
Si seul le Pas-de-Calais est confiné le week-end, les grands magasins vont fermer dans les départements à risque. © Adobe Stock

La liste des départements à risque est passé de 20 à 23. Pas de confinement le week-end sauf dans le Pas-de-Calais à partir de ce vendredi soir en plus de Nice et Dunkerque. En revanche, d’autres mesures coercitives ou recommandées sont mises en place dès ce week-end dans les autres départements à risque.

Trois nouveaux départements en vigilance renforcée

Une situation sanitaire toujours préoccupante avec une «forte pression» dans les hôpitaux, a insisté le Premier ministre. Depuis la semaine dernière, les habitants des départements concernés craignaient un confinement local le week-end. Un seul territoire est confiné en fin de semaine : le Pas-de-Calais, a annoncé Jean Castex lors de la conférence de presse de jeudi 4 mars. En revanche, trois nouveaux départements basculent en vigilance renforcée : les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube.

Fermeture des magasins

Dans 22 des 23 départements en vigilance renforcée, le premier ministre vient d’annoncer la fermeture des centres commerciaux non alimentaires de plus de 10.000 m2. Dans le Pas-de-Calais, cette fermeture concerne les surfaces commerciales dès 5.000 m2.

Cette fermeture des grands magasins prend effet dès ce vendredi soir. L’évolution sanitaire «appelle des dispositions supplémentaires pour limiter les risques de regroupement et de brassage dans l’espace public ou dans les grands magasins», selon le Premier ministre.

Autres mesures anti-Covid

Lors de la conférence, le chef de l’exécutif a aussi déclaré que le port du masque sera certainement obligatoire dans ces 23 départements, y compris à l’extérieur. Il donne aussi pouvoir aux Préfets «de fermer les espaces trop fréquentés comme l’on a pu voir le week-end dernier».  Les berges de la Seine à Paris ou celles de la Garonne à Toulouse resteront fermées sur certaines portions.  

Enfin, le ministre de la Santé souhaite, dans ces 23 départements, accélérer la vaccination. Sans que cela se fasse au détriment du reste de la France, a précisé Olivier Véran.

Limiter (encore) ses déplacements

Ce n’est pas une obligation mais une recommandation. Le Premier ministre demande aux habitants des 23 dépatements de ne pas sortir de leur territoire pour éviter de propager le virus dans des départements plutôt préservés. «Les prochains week-ends, même si vous n’y êtes pas obligés, restez chez vous, limitez vos interactions sociales. Nous devons tenir ensemble.»

En savoir plus :

7 Commentaires

  1. Voyez avec votre médecin traitant, pour mon mari et moi ça a été calé en 48h, nous avons recu la première dose à midi. Bonne journée

  2. Belle. dictature
    J’ai rendu ma carte d’électeur à ma mairie, elle ne me sert plus. je ne suis plus un citoyen étant privé de mes libertés essentielles. Qu’il est beau notre pays des droits de l’homme que faut il entendre lorsque le premier mot de notre devise « Liberté Egalité Fraternité  » est tristement bafoué. Il ne reste plus qu’à se rendre au travail et pour le reste accepter d’être enfermé en soirée et fin de semaine. Cela s’apparente à de l’esclavage et cela sous prétexte de soit disant morts du « Covid » Nos anciens n’avaient pas été privés de Liberté lors des précédentes pandémies ( grippes asiatiques et Hong-Kong) mais à l’époque il est vrai que le personnel soignant était présent pour faire face et non fanfaronner sur les plateaux télé et renier jusqu’à leur serment Il faut dire qu’il n’y avait plus rien à attendre de ces personnages qui non seulement n’avaient plus de limites pour « soigner » à coup de dépassements d’honoraires mais aussi n’avaient aucun scrupule à percevoir des gratifications des divers laboratoires. Maintenant ils perçoivent un surplus par vaccin. Mon médecin de famille au milieu du siècle dernier faisait son boulot et n’avait pas de prime bonus par vaccin administré.
    Je pense que tout est dit, pour les sceptiques regardez autour de vous et compter les morts « Covid » dans votre proche entourage. Pour ma part je ne déplore aucun mort ni hospitalisation « Covid ». mais malheureusement des décès par cancer et AVC. et détectés et très probablement comptabilisés « Covid »
    Maintenant il nous reste à subir ou alors à exiger que tout cela soit rapidement remis dans le droit chemin. J’ai peur pour l’avenir de notre nation

  3. Tout à fait d’accord avec vous Christian dans notre temp (j’ai 82 Ans) les médecins faisait les vaccins j’ai même été recousu par mon médecin et de plus il faisait des visites à domicile
    Maintenant c’est le Fric qui compte De toute façon nos dirigeant sont en train de préparer la dictature Et hélas beaucoup ne voient rien
    Heureux d’avoir mon âge quand je vois ce qui nous attend
    je plaint mes petits enfants

  4. Exact il n’y a que le fric qui compte c’est pour cela aussi qu’on n’a plus de médecins ! Et pour les spécialistes et les chirurgiens c’est encore pire . Ce qui nous guette c’est le modèle des pays où après être venus en France pour le travail on construit dans son pays d’origine, MAIS on garde TOUS ses droits en FRANCE là où on est le mieux pris en charge et où les soins sont GRATUITS alors que chez-eux la vie est moins chère mais il faut ou payer ou attendre des mois pour avoir un RDV pour un examen . On vous demande : public , on attend une place ou privé on paie et on a une place dans la semaine . Je ne parle même pas des médicaments beaucoup se font prescrire une ordonnance pour 3 mois s’arrange pour TOUT avoir en une fois et repartent jusqu’à la prochaine , ou se font envoyer par colis les prescriptions et s’en vantent . Le plus beau c’est qu’ils arrivent de l’étranger alors que leurs pays est classé ROUGE ou est en confinement clusters c’est la sécu qui paie . C’est ce qui nous attend aussi .

  5. memette 14 août 2021 At 8 h 58 min

    Exact il n’y a que le fric qui compte c’est pour cela aussi qu’on n’a plus de médecins ! Et pour les spécialistes et les chirurgiens c’est encore pire . Ce qui nous guette c’est le modèle des pays où après être venus en France pour le travail on construit dans son pays d’origine, MAIS on garde TOUS ses droits en FRANCE là où on est le mieux pris en charge et où les soins sont GRATUITS alors que chez-eux la vie est moins chère mais il faut ou payer ou attendre des mois pour avoir un RDV pour un examen . On vous demande : public , on attend une place ou privé on paie et on a une place dans la semaine . Je ne parle même pas des médicaments beaucoup se font prescrire une ordonnance pour 3 mois s’arrange pour TOUT avoir en une fois et repartent jusqu’à la prochaine , ou se font envoyer par colis les prescriptions et s’en vantent . Le plus beau c’est qu’ils arrivent de l’étranger alors que leurs pays est classé ROUGE ou est en confinement clusters c’est la sécu qui paie . C’est ce qui nous attend aussi .

  6. wojcik 14 août 2021 At 8 h 58 min

    Exact il n’y a que le fric qui compte c’est pour cela aussi qu’on n’a plus de médecins ! Et pour les spécialistes et les chirurgiens c’est encore pire . Ce qui nous guette c’est le modèle des pays où après être venus en France pour le travail on construit dans son pays d’origine, MAIS on garde TOUS ses droits en FRANCE là où on est le mieux pris en charge et où les soins sont GRATUITS alors que chez-eux la vie est moins chère mais il faut ou payer ou attendre des mois pour avoir un RDV pour un examen . On vous demande : public , on attend une place ou privé on paie et on a une place dans la semaine . Je ne parle même pas des médicaments beaucoup se font prescrire une ordonnance pour 3 mois s’arrange pour TOUT avoir en une fois et repartent jusqu’à la prochaine , ou se font envoyer par colis les prescriptions et s’en vantent . Le plus beau c’est qu’ils arrivent de l’étranger alors que leurs pays est classé ROUGE ou est en confinement clusters c’est la sécu qui paie . C’est ce qui nous attend aussi .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici