Covid-19 : peut-on être cas contact lorsqu’on est vacciné ?

11
74528
Covid-19 : peut-on être cas contact lorsqu’on est vacciné ?
Doit-on s'isoler en tant que cas contact alors que l'on est vacciné ? © Adobe stock

Vous avez reçu une ou deux injections de vaccin contre la Covid-19. En cas de contact avec une personne contaminée, devez-vous vous isoler ? Êtes-vous considéré comme cas contact alors que votre schéma vaccinal est complet ?

Vacciné et cas contact

Une personne vaccinée doit toujours s’isoler et se faire tester si elle est cas contact avec une personne positive au Covid-19. Il s’agit d’un principe de précaution. Car les scientifiques ne disposent pas de suffisamment de recul pour attester de la non-contagiosité des personnes vaccinées.

A lire aussi : Covid-19 : une immunité durable développée par les personnes infectées

A quoi sert la vaccination ?

«La vaccination prémunit contre les formes graves et symptomatiques de la maladie, mais elle n’empêche ni de la contracter ni de la transmettre. Vous pouvez être malade, sans le savoir», rappelle le ministère de la Santé. D’ailleurs, les taux de protection des vaccins concernent le risque de développer une forme symptomatique de la maladie. Et ce taux n’est pas total. Il est de 95 % pour Pfizer /BioNTech par exemple. De plus, ce taux maximal est atteint seulement deux semaines après la deuxième injection.

A lire aussi : Attestation vaccination : comment faire si on l’a perdue ?

Aux Etats-Unis, les vaccinés ne sont plus cas contact

Cette consigne de s’isoler même vacciné peut évoluer. C’est le cas aux Etats-Unis où «les personnes entièrement vaccinées peuvent s’abstenir d’effectuer une quarantaine après avoir appris qu’elles ont été exposées [au coronavirus] si elles sont asymptomatiques».

En savoir plus :

Article précédentLes déchets électroniques détruisent la santé de millions d’enfants
Article suivantVacances : les tests PCR réalisés à l’étranger ne sont pas remboursés

11 Commentaires

    • La confusion règne, on est vacciné mais contagieux et transmetteur, on peut l’attraper…pas de forme grave, bref pas mieux qu’en étant traité à l’ivermectine sauf que cette dernière ne tue pas…et aux States, on peut avoir un droit de contaminer quand on est vacciné, ils sont forts les commerciaux de Pfizer qd même…

    • Heureusement qu’il y a des personnes qui n’acceptent pas tout sans réfléchir Charly n’est pas le seuls offrir une autre vision, à une autre version juste par réflexion, il en faut des Charly dans cette crise Merci Charly !!!…lire différentes presses, écouter d’autres chaines que nos “chaines d’Etat”, c’est à la portée de tous…mais bcp préfèrent le faux confort, d’une fausse sécurité programmée.. . Chacun sa vie, chacun sa mort…

  1. Car les scientifiques ne disposent pas de suffisamment de recul pour attester de la non-contagiosité des personnes vaccinées. !!!!! Extraordinaire! Le gouvernement avait dit que la seule solution pour “éradiquer” le virus est de vacciner, (en fait injecter un produit anticovid, ce n’est pas un vaccin suivant la définition existante,) et les scientifique ne peuvent pas prouver que les “vaccinés ” ne sont pas contagieux. Ce qui veut dire que l’éradication ne viendra pas de ces injections, si éradication possible, ce dont je doute. Donc traitement inutile et dangereux que l’on menace de rendre obligatoire, directement ou indirectement. LA honte, honte aux politiques, honte aux scientifiques, honte aux médecins, honte aux journalistes qui préconisent la vaccination donc, que dire de plus? Ou alors il faut m’expliquer.

    • La lucidité est mal vue aujourd’hui.. Charly, pourtant elle nous saute aux yeux , elle est parfois écrite noir sur blanc, mais non certains ne veulent pas la voir, jouent les autruches.
      Certes, il est difficile de faire le point mais pas impossible..il ne faut jamais se relâcher et observer, écouter et faire appel au bon sens….Le bon sens !!! Bon courage à nous tous …

  2. personne ne sais rien et tout se dit alors qui croire scientifiques ou politiques en tout cas toutes nos libertés disparaissent , ca au moins c’est du concret

  3. C’est pourtant simple! Regardons les résultats. 96 pour cent des malades hospitalisés ne sont pas vaccinés. C’est un fait! Depuis que les résidents des épars sont vaccinés il n’y quasi plus de mortalité due au Covid chez cette population. C’est un fait.
    Alors oui les scientifiques essaient d’être précis et justes. Mais ceux qui refusent le vaccin s’engouffrent dans les nuances…sans nuance.

  4. Ma fille ainée, pharmacienne, a contracté le virus malgré les deux vaccinations depuis plusieurs mois !
    Les scientifiques disposent, à ce jour, suffisamment de recul pour émettre un avis sur cette situation qui ne date pas d’aujourd’hui ! Je pense qu’ils sont au courant des maladies du Covid qui surviennent malgré la double vaccination, MAIS il faut compter sur les membres du gouvernement qui se chargent sans doute de cacher la vérité !
    La ficelle est trop grosse …Tôt ou tard, apprendrons nous la vérité ! ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici