Covid-19 : peut-on rendre visite à ses proches hospitalisés ?

7
14817
Covid-19 : peut-on rendre visite à ses proches hospitalisés ?

Stéphanie Bataille a lancé une pétition pour le droit de rendre visite à son proche hospitalisé de la Covid-19. Un droit qu’on lui a refusé pour son père, aujourd’hui décédé. Sa pétition a recueilli plus de 15 000 signatures en 1 jour. Le ministre de la Santé lui a répondu mardi 9 février.

« La fin de vie de mon Père est celle de milliers de gens, elle ne peut pas se répéter »

Stéphanie Bataille

«Je demande au nom de tous, très certainement, que les familles puissent visiter leurs proches quelle que soit la cause de leur hospitalisation» écrit Stéphanie Bataille dans sa pétition. «Mon histoire, la fin de vie de mon Père est celle de milliers de gens, elle ne peut pas se répéter.» ajoute-t-elle. Sa pétition a trouvé un écho immédiat chez tous ceux qui n’ont pas pu dire au revoir à leur parent avant leur décès. Des situations qui ne sont isolées.

Le ministre de la Santé a répondu mardi 9 février au micro de franceinfo. «Je réaffirme avec force et conviction que les visites à l’hôpital doivent être et sont, sauf anomalies, autorisées dans toutes les situations avec des protocoles sanitaires». Il ajouté que les équipes médicales et soignantes sont «attentives au bien-être du malade et à celui de la famille. Priver quelqu’un de visites cela serait extrêmement douloureux».

Pas de baisse des contaminations en France

Le ministre de la Santé a annoncé sur franceinfo qu’ «il est évidemment possible qu’on ne soit jamais reconfinés». Selon lui, les mesures actuelles «permettent de stabiliser la situation sanitaire». Pourtant,  le nombre de nouveaux cas est toujours élevé comme celui des hospitalisations. Les régions les plus touchées sont :

  •  Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  • Ile-de-France,
  • Bourgogne-Franche-Comté,
  • Grand-Est.

En savoir plus :

7 Commentaires

  1. Les nouveaux cas sont Élevés Mais dans la plupart du temps pas très graves Juste un peu de fatigue et un peu mal à la tête et bien sûr toutes ces personnes sont comptées dans les cas de Covid !

  2. Le ministre n’est pas au courant des pratiques dans les hôpitaux. Bien sur qu’on ne peut pas rendre visite à un proche hospitalisé pour le covid!
    Sans doute le haut conseil scientifique, les services du ministère, les ARS, les préfets, les directeurs d’hôpitaux, etc, etc ont du donner chacun leur propre consigne. Le pilotage échappe totalement au « dirigeants ».
    Ou alors ce que dit le ministre est de la pure comm. mensongère, on en a l’habitude.

    • Tout dépend des services de réanimation. Mon mari a été hospitalisé dans un hôpital parisien où les visites étaient autorisées et où nous avons été formidablement accueillis par l’équipe des soignants. Nous avons pu accompagner notre malade jusqu’à sa fin, dans des conditions optimales, avec la possibilité de venir de jour comme de nuit. Je mesure le très grand privilège que nous avons eu de tomber dans ce service.

  3. En ce qui me concerne je suis en droit de parler de Talibans. car j’ai été interdit de visite auprès de mon père mourant. en service palliatif. Il faut dire qu’il y avait danger pour sa vie il y avait le. COVID. De ce fait j’ai pu l’entendre une dernière fois lorsqu’il ma téléphoné en panique. ne voyant plus personne de sa famille, avant que 2 jours plus tard l’hôpital m’appelle pour annoncer qu’il y avait autorisation de visite. Bien sur lorsque j’ai vu mon père il n’était plus conscient et est décédé 3 jours plus tard. Je parle donc de terroristes. en visant ces “scientifiques” et je considère que les nazzis n’auraient certainement pas fait pire.
    Je suis en droit de parler de dictature sanitaire.
    Bon courage à tous. suivez bien les directives de ces “scientifiques égocentriques » “qui vous prédisent n’importe quoi ( voyez ce qui selon eux nous attendait après les fêtes, situation catastrophique et +……) j’espère qu’un jour ils rendront des comptes.

  4. r LES MEDECINS SE SENTENT POUR BEAuCOUP DES PUTS DE SCIeNCES depuis MOLIERE et poutant sont pour beaucoup sont seulements des pûits d ignorance vaniteux comme a son époque(Jen ai ei 5 dans ma famille)

  5. Mon mari est décédé à l’hopital le 25 02 . L’équipe de nuit m’a autorisé à passer la nuit auprès de lui. Je les en remercie bien vivement Je l’ai quitté à 7 h du matin .La cheffe de service m’a appelé le matin du 25 pour me signifier , je cite : « si j’étais présente cette nuit, je ne vous aurais pas autorisé à passer la nuit auprès de votre époux afin de vous protéger vous-même et que les soins étaient stoppés le jour même qu’il n’y avait plus rien à faire, le maximium étant réalisé ». et je n’ai pas revu mon époux ,il est décédé à 12 h 1/2. Je précise que mon époux était négatif ainsi que moi-même.
    Je comprends très bien la situation actuelle mais un peu d’humanisme de certains personnes !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici