Covid-19 : 90 % des décès touchent les plus de 65 ans

9
12789
Covid-19 : plus de 90 % des décès chez les plus de 65 ans

D’après Santé publique France, 93 % des victimes de la Covid sont âgées de plus de 65 ans. La moitié des patients décédés ont plus de 85 ans. Les hommes sont les plus représentés dans la tranche d’âge 65-85 ans. Au-delà de 85 ans, ce sont les femmes. Toutes ces données sont issues de la certification électronique des décès.

Quel est l’âge moyen des victimes de la Covid-19 ?

Santé Publique France vient de communiquer des données très précises sur les victimes de la Covid-19 en France. Données issues de la certification électronique des décès soit 30 000 morts sur les 70 000 recensés depuis le début de la pandémie.

La première information est l’âge moyen des personnes décédées : 82 ans. L’âge reste un facteur à risque pour les formes graves de la maladie. En effet, près de 80 % des décès surviennent chez les plus de 75 ans. A contrario, les moins de 55 ans représentent moins de 5 % des décès.

Hommes ou femmes : qui sont les plus vulnérables ?

Les hommes représentent près de 60 % des décès à l’hôpital et 54 % des certificats électroniques de décès Covid. Toutefois, au-delà de 85 ans, ce sont les femmes qui sont les plus touchées. Santé Publique France rapporte 6500 femmes entre 85 et 94 ans décédées de la Covid-19 contre 5500 hommes. Chez les plus de 95 ans, les femmes sont deux fois plus nombreuses à être victimes. Ces chiffrent s’expliquent, en partie, par la pyramide des âges, les femmes vivant plus longtemps que les hommes.

L’origine est-elle un facteur à risque ?

Au-delà de l’âge des victimes du Coronavirus, l’origine des personnes a été analysée par l’Insee. La densité urbaine est l’un des facteurs à risque. Le taux de mortalité a augmenté de 49 % dans les grandes villes lors de la première vague épidémique en 2020 contre 26 % dans le reste de la France. Ce même taux de mortalité est aussi plus important pour les personnes nées à l’étranger avec + 48% de risque contre 22% pour celles nées en France.  

En savoir plus :

9 Commentaires

  1. Il n’y a plus qu’à créer des camps de concentration pour les plus de 65 ans et les enfants (confère d’autres articles ailleurs). Des mesures dignes d’une médecine vétérinaire pour l’homme. vive la science. Parenthèse : votre article démontre le « bidouillage » permanent des chiffres lorsque vous écrivez qu’au delà de 85 ans ce sont les femmes qui sont majoritaires parmi les victimes de décès, évidemment elles sont statistiquement plus nombreuses que les hommes dans cette tranche d’âge : « ces chiffres s’expliquent, EN PARTIE (?), par la pyramide des âges, les femmes vivant plus longtemps que les hommes » : POURQUOI EN PARTIE ? Quant au commentaire sur les « risques » pour les étrangers, il est savoureux. Je retourne dormir tranquille

  2. Arrêter donc de croire tous les cons de ce monde qui lancent des inepties sur le web. Fiez vous aux gens qui savent de quoi ils parlent. Les chiffres sont là malheureusement vous n’êtes pas dedans.

    • Vous êtes bien naïf: les chiffres, on leur fait dire ce qu’on veut, on peut même les maquiller…
      sauf ceux des 33 Norvégiens morts juste après vaccination… Mais voyons -dit BigLabo- « ils étaient âgés et souffraient de multiples pathologies »… N’est-ce pas l’hypocrite définition de
      « nos chers aînés si fragiles à vacciner en priorité »? Euthanasie gratuite, oui. Qui sera le prochain
      candidat? Pas moi, car je ne me ferai pas vacciner et vous laisserai volontiers ma dose.
      Une « conne » de 75ans;

  3. Il y a longtemps que ça mijote, isoler les vieux qui sont contaminé par les gens de l’extérieur
    Croyez-vous que les gens qui prennent les transports en commun sont sain !!!
    Isoler les vieux pour qu’ils meurent en silence ça fera des économies !
    J’ai plus de 80 ans

  4. Le rédacteur du titre ne serait pas celui (celle) de l’article ? « 93 % des victimes de la Covid sont âgées de plus de 65 ans » ne signifie PAS DU TOUT « Covid-19 : plus de 90 % des décès chez les plus de 65 ans » !

  5. La première information est l’âge moyen des personnes décédées : 82 ans. L’âge reste un facteur à risque pour les formes graves de la maladie. En effet, près de 80 % des décès surviennent chez les plus de 75 ans. A contrario, les moins de 55 ans représentent moins de 5 % des décès.
    C’EST PAS L’AVIS DE BEAUCOUP DE FAMILLES
    Que l’on nous donne les chiffres exacts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici