Covid-19 : plus de vaccinodromes ouverts avec l’aide de l’armée

1
2634
Covid-19 : plus de vaccinodromes ouverts avec l’aide de l’armée
Les professionnels de santé du service de santé des armées vaccineront bientôt les Français. © Adobe Stock

Pour atteindre l’objectif de vacciner 30 millions de Français d’ici l’été, le gouvernement requiert l’aide de l’armée. 35 nouveaux centres de vaccination seront gérés par le service de santé des armées. Ces vaccinodromes serviront à «utiliser tous les vaccins livrés à partir du mois d’avril», selon Olivier Véran.

L’armée déjà bien engagée en outre-mer

L’armée va déployer «au moins 35» grands centres de vaccination contre la Covid-19. Le but ? Utiliser toutes les doses qui seront livrées à la France «à partir du mois d’avril», a annoncé le ministre de la Santé. Les pompiers sont aussi associés à cette opération de renfort sanitaire. D’immenses vaccinodromes sont attendus.

Toutefois, le service de santé des armées (SSA) n’a pas attendu une année pour agir. Les armées sont déjà engagées dans l’acheminement par voie militaire de vaccins dans les territoires d’outre-mer. Une cinquantaine du personnel médical est actuellement déployé en renfort au centre hospitalier de Mayotte.

A lire aussi : Confinement : quels sont les nouveaux commerces « essentiels » ?

Transfert de patient par voie aérienne

Lors de la première vague épidémique, les militaires français avaient aussi contribué à l’opération « Résilience ». Il s’agissait de l’ouverture d’une structure médicale de réanimation sous tente à Mulhouse. L’armée transférait également des patients Covid par voie aérienne.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

  1. Qu’ils fassent la lumière et qu’ils disent la vérité sur le décès de ce jeune étudiant de 24 ans qui vient de mourir après avoir reçu une injection du vaccin astrazeneca,avant de continuer à vacciné des millions de personnes,et qu’ils s’engage à en prendre l’entière responsabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici