Covid-19 : Que nous réserve le nouveau projet de loi sanitaire ?

5
Covid-19 : Que nous réserve le nouveau projet de loi sanitaire ?
Le ministre de la Santé, François Braun, ne désarme pas face aux députés qui ont détricoté son texte. © Adobe stock

Les députés votaient une première mouture du nouveau projet de loi sanitaire. Pass sanitaire, voyages… Que réserve cette nouvelle version ? Que va-t-il se passer après ce premier vote ?

Débats houleux

Le nouveau projet de loi sanitaire a suscité de longs débats chez les députés dans la nuit du mardi 12 au mercredi 13 juillet. De nombreux points, présentés par le gouvernement, ont été refusés.

Le pass sanitaire aux frontières…rejeté

Le pass sanitaire prend fin officiellement le 31 juillet. Le gouvernement souhaitait mettre en place, dès le 1er août le contrôle du pass sanitaire pour les plus de douze ans «souhaitant se déplacer à destination ou en provenance du territoire hexagonal ou de la Corse». Une coalition de députés d’opposition a rejeté ce texte mardi 12 juillet lors du vote du projet de loi.

Le ministre de la Santé ne désarme pas

François Braun, le ministre de la Santé, a affirmé que «le gouvernement s’engagera pleinement au Sénat pour défendre l’importance de ces dispositions et les rétablir». En effet, c’est au tour des sénateurs d’examiner le projet de loi sanitaire.

Fin de l’état d’urgence sanitaire

Les députés ont également mis fin au régime juridique de l’état d’urgence sanitaire. «Ce texte à l’issue du débat ne ressemble plus à grand-chose», a estimé le député RN Sébastien Chenu. En effet, ce projet de loi sanitaire se réduit à son article 1. Il s’agit de la collecte des données de santé sur les tests de dépistage qui a été prolongée jusqu’en janvier 2023.

Les soignants non vaccinés

Les députés sont allés dans le sens du gouvernement an refusant de réintégrer les soignants suspendus en raison d’un refus de se faire vacciner.

Aucun article à afficher

5 COMMENTS

  1. Une opposition qui ne s’oppose pas au refus des soignants non vaccinés (par convictions scientifiques justement), ce n’est PAS une opposition! Le seul terrain ou Gauche et Droite devraient pouvoir se retrouver; ça semble loupé, pourtant, la majorité relative de Macron vient en grande partie de ces « marcheurs des libertés », certains anciens LREM, déçus du conformisme et de la soumission de Macron aux intérêts, capitalistes justement (Roussel réveille toi!), des conflits d’intérêt, (Dupont Aignan, debout!).

  2. Des soignants non vaccinés mais en bonne santé exclus, tandis que des soignants vaccinés positifs et avec des symptômes ont tout à fait accès au travail. Ma fille, infirmière dans un ehpad, positive avec toux et fièvre, obligée de travailler en avril dernier, suite à manque de personnel. Cherchez l’erreur !

    • j’en arrive a supposer que le gouvernement ne cherche absolument pas a « sauver » les vieux, mais au contraire à les éliminer puisque la réforme des retraites comme prévue, avec diminution drastique des pensions, ne passera pas
      il faut bien faire des économies d’une autre façon
      « sauver » étant un bien grand mot totalement hors de propos pour les vieux , puisque nous sommes tous des morts en sursis
      si on regarde à 120 ans, il n’y aura aucun survivant parmi nous
      c’est le cycle de la vie sur cette planète et qu’on soit d’accord ou pas, cela ne changera rien

    • Ces soignants vaccinés, positifs fiévreux donc contagieux sont autorisés à contaminer et à TUER LÉGALEMENT nos parents sous couvert des mesures prises par le gouvernement MACRON . Moins de soins à payer, libérer des places dans ces mêmes maisons de retraite, des pensions et des aides supprimées, plus accordées donc économisées . ET pour couronner le tout rajeunir la population indirectement, en laissant partir nos ainés ! C’est la triste réalité . Il ne faut pas nier que les personnes hospitalisées pour covid, même vaccinées après 65 ans vont directement en ‘ gériatrie, ‘ pas en soins intensifs ni en soins covid . Vive la France

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici