Covid-19 : Quels sont les lieux les plus à risque de contamination ?

26
7210
Covid-19 : Quels sont les lieux les plus à risque de contamination ?

Les mouvements de 98 millions d’Américains ont été passés à la loupe dans une étude de l’université de Standford publiée dans la revue scientifique Nature. Les données ne concernent pas les écoles ni les maisons de retraite. Trois types de lieux contribuent fortement à la dynamique du virus. On vous en dit plus.

Les restaurant en tête des foyers de contamination

L’ équipe menée par Serina Chang, modélisatrice à l’université de Stanford a décortiqué les mouvements de 98 millions d’Américains entre leur lieu de vie et les différents types de commerce.
Les restaurants représentent de très loin les plus gros foyers potentiels, devant les salles de sport, les cafés, les bars, et les hôtels.

Ainsi, si la ville de Chicago avait dû rouvrir ses restaurants le 1er mai dernier,  les scientifiques estiment que cela aurait engendré près 600.000 infections supplémentaires en 1 mois.

Les auteurs analysent les principaux paramètres qui déterminent les risques pour les visiteurs: le temps que l’on passe dans un commerce et la densité de personnes qu’il accueille. Ainsi, s’asseoir à table à plusieurs pour partager un repas, sans masque, représente plus de risque que de faire des achats dans un magasin, pour un temps de visite équivalent.

26 Commentaires

  1. Nous vivons une campagne de désinformation terrible. Journalistes, médecins, politiques, tous utilisent une étude américaine afin de justifier les décisions liberticides passées et aussi futures. Aucune science là dedans, juste de la propagande. Car peut on transposer la situation américaine à notre pays? Les USA n’ont pas de politique fédérale de santé publique. Il y a donc fort a parier que les restaurants n’ont pas appliqué les protocoles sanitaires en vigueur en France. Cette étude parle également des épiceries dans les quartiers populaires qui sont aux états Unis de hauts lieux de contamination, les gens n’y observant aucune distanciation. Rien à voir avec notre République dans laquelle les protocoles sanitaires sont identiques dans tous les commerces.
    On peut se demander comment des médecins et des journalistes ont si peu de rigueur intellectuelle pour transposer sans précautions une étude américaine à la situation française sans se poser les bonnes questions.
    Pour certains, il est probable que cette étude ne fasse que valider leurs croyances, faisant disparaitre leur esprit critique.
    Pour d’autres, il y a fort à parier que l’occasion est trop belle pour justifier les décisions du pouvoir qu’ils soutiennent.
    Deux bonnes raisons qui incitent le citoyen à utiliser son cerveau et son esprit critique. Il incite a bien rechercher les informations dans des médias et associations indépendantes. Il y a fort à parier que la vérité fera son chemin dans cette affaire. Ouvrons grandes nos oreilles, derrière le bruit médiatique fracassant, jouons une autre musique.

    • J’adore les donneurs de leçons, ceux qui savent tout sur tout…..Allez M. DUPARQUET vite vite, prenez le pouvoir , mettez vous aux manettes et sauvez nous!!!!!

      • Nous vivons entouré de milliards de milliardde virus bactéries et microbes et je suis modeste le seul élément qui fait défaut à cause des merdes et des produits que nous consommons qui font chuté le système imunitaire et œuvre toutes les portes de votre corps le professeur BECHAMPS dit
        LE MICROBE N’EST RIEN LE TERRAIN EST TOUT et sachant q u il faut tres peu pour le maintenir au maximun

    • Pauvre Mr DUPARQUET…. parler sans savoir !! en ce qui concerne les états unis et la politique sanitaire qui relève de la responsabilité de chaque état … ce pauvre Mr DUPARQUET fait partie de ces gens dangereux qui croient tout savoir !!
      l’état de NEW YORK impose une règle pour ses restaurants à 25 % de leur capacité normale d’une part et d’autre part a institué l’obligation d’une taxe de 10 % sur chaque addition et ce pour aider à lutter contre cette crise sanitaire….

      • Le virus a déjà muté 4 fois donc on lutte contre un autre adversaire et vous êtes à peut près tous par les média sur le premier qui a casiment disparu. Ces virus sont là est le sont pour la vie deran même si vous stérilisé la terre ils en surgirez d autres comme je l ai dit précédemment vivons et non contre vous avez dans vos intestins plus de virus bactéries et microbes que d’étoiles dans le ciel et tout cela en bonne entente

    • bravo monsieur Duparquet enfin quelqu’un d’intelligent qui voit enfin la réalité c’est pour justifier l’incompétence crasse des élus de notre pays ils n’ont pas d’expérience et disent n’importe quoi sans penser au mal qu’ils font à tous merci a vous

      • Ce 4 ème virus se transmet principalement par les mains combien de gens vont aux toilettes est ne se lavent pas les mains une enquête à démontre que l on trouvait des excréments dans les cacahuètes dans les bars nous payons le manque crasse d hygiène comme du temps de Pasteur ou BECHAMPS

    • rien à voir ? parce que vous croyez que nous n’avons pas les mêmes risques dans les restaurants et les bars. Quand aux epiceries de quartiers populaires vous ne le voyez peut être pas où vous résidez mais elles existent dans les banlieues et dans les quartiers de toutes les villes et même en plein Paris !

    • Merci cher professeur de médecine Duparquet de nous révéler enfin la vérité !!!!!!!!!!
      Vos confrères seraient donc d’abominables ignorants.
      Allons cher Quidam cessez d’être stupide en avançant des certitudes sans fondements scientifiques.
      Personnellement je me garde de donner un avis vu mon incompétence en virologie.

  2. je ne sais pas si  » s’asseoir à table à plusieurs pour partager un repas, sans masque, représente plus de risque que de faire des achats dans un magasin, pour un temps de visite équivalent. » Tout dépend aussi du magasin: En France , il me paraît clair qu’interdire l’ouverture d’une petite librairie dans laquelle n’entrent pas plus de 5 personnes à la fois est stupide alors qu’une grande surface reste ouverte dans laquelle en une journée des milliers de personnes ont touché à tout (rayons, produits, rampes d’escalier…)
    Par ailleurs comment donner du crédit à une étude qui prétend faire un classement des lieux de contamination quand en sont écartés les écoles et les maisons de retraite?

  3. Bonjour,
    Article intéressant et informatif.. Il y manque toutefois la référence exacte de l’étude citée sur laquelle il s’appuie (lien à cliquer pour y conduire directement).

    Ce serait plus simple que de chercher,si on est curieux, par soi-même.

    Et surtout, cela permettrait d’objectiver davantage et l’article et les réponses obtenues en commentaire.

    Autrement dit, à chacun de se faire son opinion et d’exercer effectivement son esprit critique.

    Le monde n’est ni tout noir, ni tout blanc. La vie non plus… et heureusement !

    Il y a aussi tout une palette de couleurs.

    Alors, pourquoi ne pas nuancer davantage les commentaires ?

    Nous vivons une époque qualifiée de « compliquée » (à juste titre). Faisons donc en sorte de sortir de cette dichotomie permanente du « j’aime/j’aime pas » propre aux réseaux sociaux.

    Pour finir, comparaison n’est pas raison. Et comme dit depuis longtemps : « Il faut savoir raison garder. »

    En attendant, portez-vous bien et prenez soin de vous et de vos proches.☀️

    Alco

    • il y a des gens qui vivent dans un monde ou la réalité toute simple, la réalité scientifique, n’existe pas. Seul ce qu’ils pensent est vrai. Vous aurez beau leurs présenter n’importe quelle étude, rien ne les fera changez d’avis. sauf peut être s’ils sont touché eux mèmes. Si cela se cantonnaient à quelques individus çà n’aurait pas trop d’impact sur l’épidémie, malheureusement ils sont quelques millions.

  4. Entièrement d’accord avec vous. Beaucoup de journalistes de peur de perdre leur accréditation à l’élysée, servent la soupe à ce gouvernement. Pendant des mois ils nous ont seriné avec la Suède qui allait avoir un taux de mortalité catastrophique, car elle n’avait pas utilisé la méthode promue par le conseil scientifique et validé par notre exécutif, à savoir le confinement. Aujourd’hui, en Suède, la mortalité est moins importante qu’en France. De toute façon ce confinement ne sert à rien, à part peut être écrêter la courbe des entrées en réanimation, qui est tous les ans sous tension pendant la grippe saisonnière par manque de moyens. Fin octobre le R0 était autour de 1, identique à celui de juin ou tout était permis, aujourd’hui ce R0 est de 0.93, la courbe épidémique s’infléchit et ce n’est pas confinement qui en est la cause. Entre un train ou un métro bondé avec des voyageurs portant le masque sous le menton, il est sur qu’il y a moins de risque que dans un restaurant, chez un libraire ou chez un coiffeur qui applique le protocole sanitaire.

  5. Mis à part tout çà. ) On sait qu’il se fait des recherches à travers le monde afin de trouver un vaccin contre le coronavirus. Pourquoi ne pas faire des recherches en parallèle pour trouver le moyen de détecter ce virus de façon individuelle?
    Pouvoir se détecter individuellement avant de sortir serait un très bon moyen de diminuer la propagation du virus et alléger les services de santé.

    • Sur 23 tests 1 est fiable à 90% chercher l erreur sachalit que que le vaccin ne fonctionnera pas car le virus est composé ARNet qui ce combiné avec d autreARNde même famille c est l’évolution exemple la grippe qui est un corrona le vaccin est fiable à 50% vous avez une chance sur deux de ne pas l avoir bonne chance soigné votre système imunitaire la vous serez bien

  6. Ce qui est étonnant c’est que nous ‘ayons pas fait en France d’étude sur les lieux de circulation du virus !
    Les résultats américains sont des indications mais les restaurants américains sont loins d’être comme en France.
    Faisons nos propres études!
    Je suis sûre que nous serons surpris des résultats

  7. Ce qui pose le plus question, ce n’est pas où on se contamine. On peut se contaminer avec tout ce que l’on touche qui a été touché. Eviter d’être contaminé est un tour de force. Il suffit d’un jour de fatigue pour être moins prudent. La question est, pourquoi ne base t’on pas tout sur les soins, se soigner avant qu’il ne soit trop tard. Sachant que les médecins qui n’appliquent pas le protocole officiel et qui ont de bons résultats n’ont pas le droit d’en parler. Personne ne s’écharpe sur l’état de nos hôpitaux, le manque de lit, le mauvais salaire des infirmiers, les rtt que l’on ne rémunère pas, les infirmiers épuisés par la première vague qui sont en arrêt maladie, l’administration présente partout qui complique tout, qui coûte cher, etc, etc.Mais on préfère parler du vaccin miracle, fait à la va vite, dont on ne connait ni l’efficacité, ni les effets secondaires. Dont nous n’aurions pas besoin si nous basions nos forces sur les soins. On préfère culpabiliser les gens en leur disant qu’ils n’ont pas été assez prudent et que c’est pourquoi le virus circule toujours autant. Les culpabiliser pour les empêcher d’ouvrir les yeux sur la façon dont est gérée cette crise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici