Covid-19 : rien ne change pour le télétravail

1
2189
Covid-19-télétravail

Elisabeth Borne l’a rappelé lors de la conférence de presse de jeudi : aucune modification n’est apportée aux recommandations actuellement appliquées. Un salarié dont les tâches peuvent être effectuées à distance doit rester à 100 % en télétravail. Toutefois, comme c’est déjà le cas depuis le 7 janvier, ceux qui le souhaitent ont la possibilité de revenir dans leur entreprise au maximum un jour par semaine.

Participer à la lutte contre la Covid-19

Actualisé le 6 janvier, le protocole national pour assurer la santé des salariés face à l’épidémie est clair. « Le télétravail est un modèle d’organisation de l’entreprise qui participe activement à la démarche de prévention et du risque d’infection au Sars-CoV-2 », précise le document.

En cette période d’épidémie meurtrière, « il doit être la règle pour l’ensemble des activités qui le permettent », ajoute le protocole. Rappelons que le cap des 70 000 morts a été dépassé samedi selon Santé publique France.

A lire aussi. Nutrition et télétravail : garder de bonnes habitudes

Dans les autres cas, le temps de présence en entreprise doit être limité aux tâches qui ne peuvent être effectuées en télétravail. Pour celles-ci, « l’employeur organise systématiquement un lissage des horaires de départ et d’arrivée du salarié afin de limiter l’affluence aux horaires de pointe. »

BTP, travail en usine, aides à domiciles…

Toutes les personnes qui exercent des métiers qui ne peuvent s’effectuer à distance (BTP, service à la personne, travail en usine…) sont quant à elles dispensées de télétravail. L’employeur doit alors respecter les mesures de protection (règles d’hygiène, port du masque, distanciation sociale) prévues par le protocole sanitaire.

Le Code du travail précise que l’employeur a l’obligation de protéger la santé physique et mentale de ses salariés. S’il décidait de ne pas mettre en œuvre le télétravail en cette période particulière alors que cela est possible, il pourrait voir sa responsabilité engagée pour manquement à cette obligation de sécurité.

Sources :
« Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 ». Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. 6 janvier 2020.
Conférence de presse du Premier ministre Jean Castex. 14 janvier 2020.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

  1. Coronavirus : Marine Le Pen « extrêmement contre » l’idée du « passeport vaccinal »
    Ce document, encore au stade de projet, pourrait permettre aux personnes vaccinées d’accéder à certaines activités de la vie courante sans prendre de risque.

    L’idée du passeport sanitaire a récemment fait bondir la présidente du mouvement, Marine Le Pen et le député Nicolas Dupont-Aignan. De passage sur BFMTV, la présidente du mouvement d’extrême droite s’est dite « extrêmement contre » : « Compte tenu du fait que le gouvernement est incapable de vacciner ceux qui le souhaitent, parler d’un passeport vaccinal aujourd’hui m’apparaît assez ahurissant ». François Bayrou permettrait d’accéder à certaines activités (restaurants, salles de Sport cinéma = Discrimination

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici