Covid-19 : transmission de la mère au bébé

1
363
transmission du Coronavirus mère-enfant
Un tiers des cas de la Covid-19 chez les nourrisson est transmis par la mère

30% des cas de Covid-19 signalés chez le nourrisson sont transmis par la mère. C’est ce qu’a déduit une équipe de chercheurs français dans une étude publiée le 15 octobre dans Nature Communications. Le Coronavirus se transmet aussi pendant ou avant l’accouchement dans 9 % des cas étudiés.  Les médecins de l’AP-HP ont étudié au total 176 cas de SRAS-CoV chez le nouveau-né de moins de 30 jours.

Mêmes symptômes que les adultes

Les nouveau-nés sont eux aussi exposés au SRAS-CoV-2. Une équipe de scientifiques de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont analysé 176 cas de nourrissons touchés par le virus. Une étude conduite conjointement par le pédiatre Roberto Raschetti et le gynécologue  obstétricien Alexandre J. Vivanti. Les cas étudiés proviennent du monde entier depuis le début de l’épidémie jusque fin août 2020. Leurs résultats suggèrent qu’un tiers des bébés a été infecté par la mère. Les auteurs ont constaté que l’environnement dans lequel évoluait les nouveau-nés est responsable de 70% des cas.

Les médecins de l’AP-HP ont aussi noté les symptômes cliniques des nourrissons. Ils sont similaires à ceux rapportés chez les patients plus âgés :

  • symptômes respiratoires (52% des cas),
  • fièvre (44% ),
  • troubles gastro-intestinaux (36%),
  • symptômes neurologiques (18%).

Pas d’infection par le lait

En examinant les infections survenues au moins 72 heures après la naissance, les auteurs ont constaté que les nourrissons qui restaient dans un berceau à côté de leur mère à l’hôpital semblaient avoir une incidence plus élevée d’infections par le SRAS-CoV-2.  En cas de cohabitation, ils préconisent des mesures d’hygiène et des équipements de protection pour réduire le risque de transmission.

Enfin, les médecins français ont souligné que l’allaitement n’était pas associé à une infection par le SRAS-CoV-2.

Source :  « Synthèse et revue systématique des infections néonatales signalées par le SRAS-CoV-2 »,  de Roberto Raschetti et al. Nature Communications (2020)
Article précédentSommeil : 30 min de plus est bénéfique pour l’attention
Article suivantCovid-19 : l’alerte des infirmiers en réanimation

1 COMMENTAIRE

  1. Pour son dernier enregistrement au contenu désastreux, il est urgent d’en informer la “star” “nationale”, Renaud Séchan !.. De telles prises de position dans un tel contexte, devraient être retirées des ventes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici