Covid-19 : un «certificat sanitaire» mis en place cet été

3
20747
Covid-19 : un «certificat sanitaire» européen sera mis en place cet été
L'Union européenne vient de valider le concept de certificat sanitaire pour passer les frontières. © Adobe Stock

Pour voyager cet été, il faudra montrer patte blanche. Les 27 membres de l’Union Européenne, dont la France, ont validé le concept du passeport sanitaire. Celui-ci sera prêt d’ici deux à trois mois. Quelles informations y seront inscrites ? Pourquoi ce passeport sanitaire fait-il débat en France ?

Un certificat sous forme de QR code

Les pays de l’Union européenne viennent de se mettre d’accord sur un certificat sanitaire. Il sera sous forme d’un QR code, disponible en version numérique ou papier. Thierry Breton, commissaire européen en charge des vaccins, a donné plus de détails, dimanche sur RTL. Sur ce certificat figureront :

  • nom et date de naissance,
  • vacciné (nom du vaccin) ou non,
  • si vous avez été porteur de la maladie.

A lire aussi : Vacances d’été, écoles et règles des 6 : l’intervention d’Olivier Véran en 3 points

Ce certificat sera-t-il obligatoire pour voyager ?

Pour les Français qui n’ont pas été ou qui n’ont pas souhaité être vaccinés, il suffira de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures comme c’est actuellement le cas. Ce certificat sanitaire ne sera donc pas obligatoire.

Pourquoi ce certificat fait débat ?

Stéphane Gayet, infectiologue hygiéniste au CHU de Strasbourg, juge dans les colonnes du Parisien que le certificat est «une façon détournée de rendre la vaccination obligatoire, et de préparer les esprits à des restrictions en matière de liberté de circulation».

De plus, le médecin s’étonne que ce certificat mentionne le fait d’avoir déjà été porteur de la maladie. Car avoir été contaminé ne garantit pas que l’on soit protégé contre la Covid-19. La littérature scientifique a rapporté le cas de plusieurs personnes positives en 2020, de nouveau malades en 2021 à cause du variant brésilien ou sud-africain.

En savoir plus :

3 Commentaires

  1. Et l’on continue dans la dictature a quand une opposition à toute cette politique la France et l’Europe Il faut sortir de cette Europe des restrictions Il y en a marre

  2. Ces dernières années, on comptait de plus en plus de personnes fragilisées et atteintes de signes de faiblesses de leur défense immunitaire, notamment par rapport à des allergies diverses à tout et à n’importe quoi, je pense que ce sont ces personnes là qui devraient, parmi d’autres groupes aussi, être prioritaires pour être vaccinées!
    Je ne suis pas du milieu médical, mais suffisamment éclairé et doué d’un petit sens logique pour avoir remarqué que certains groupes de personnes sont plus touchés selon leurs modes et milieus de vie, leurs activités, etc…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici