Covid-19 : un médecin belge à l’origine d’un cluster

Covid-19 : un médecin belge à l’origine d’un cluster

En analysant un cluster formé en Flandre-Orientale, les autorités sanitaires belges sont remontées jusqu’à un médecin généraliste. Selon plusieurs témoignages de patients, le praticien ne respectait pas toutes les mesures barrières. La commune a ouvert un centre de dépistage et une centaine de personnes devaient être testées.

Négligence professionnelle

Un médecin belge fut négligent dans sa pratique professionnelle dans l’application des mesures barrières. Un fait rare qui aurait pu en rester là. Mais la Belgique affronte elle aussi une seconde vague de Coronavirus. Plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés dans le secteur. Les autorités sanitaires sont rapidement remontées jusqu’à ce docteur. Selon plusieurs témoignages concordants, le praticien ne portait pas de masque lors de ses consultations.

Un centre de dépistage a ouvert dans une salle de la commune et une centaine de personnes doivent être testées rapporte l’agence Belga. Le médecin a été testé positif au coronavirus…

source : Rtbf.be

Catégories

1 commentaire

  1. « Un fait rare », c’est depuis le traçage ! Personne ne peut savoir ni où ni par qui, les premiers malades de décembre et janvier ont été contaminés; ni combien de personnes, et qui, ils ont contaminé à leur tour. Personne ne savait (ou personne ne disait) ce qu’étaient les symptômes cumulés, ni comment les soigner. Je peux vous le dire, j’en étais. Le médecin, je l’avais vu avant le 23 décembre. Après environ 21 jours de symptômes jamais ressentis avant, j’ai déclenché la COVID-19 le 23 décembre 2019 -dans un lieu public, de santé publique- par une diarrhée monstrueuse de dix jours en continu. Elle s’est poursuivie sur environ un mois.
    — August 13, 2020. University of Southern California. Scientists identify the order of COVID-19’s symptoms. Fever and cough are frequently associated with a variety of respiratory illnesses, including Middle East Respiratory Syndrome (MERS) and Severe Acute Respiratory Syndrome (SARS). USC researchers have found the likely order in which COVID-19 symptoms first appear: fever, cough, MUSCLE PAIN, and then nausea, and/or vomiting, and DIARREHA.
    But the timing and symptoms in the upper and lower gastrointestinal tract set COVID-19 apart. « The upper GI tract (i.e., nausea/vomiting) seems to be affected before the lower GI tract (i.e., diarrhea) in COVID-19, which is the opposite from MERS and SARS, » the scientists wrote.
    https://www.sciencedaily.com/releases/2020/08/200813142320.htm

    Sérologie 29/06/20. COVID-19 IgG : POSITIF. « (…) en l’état actuel des connaissances, la durée de la protection conférée par cette immunité n’est pas déterminée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Covid-19 : quand pourra-t-on voyager ?

Covid-19 : quand pourra-t-on voyager ?

Covid-19 : Doit-on encore garder ses attestations ?

Covid-19 : Doit-on encore garder ses attestations ?

Covid-19 : la deuxième vague « n’est pas terminée »

Covid-19 : la deuxième vague « n’est pas terminée »

Covid-19 : quels commerces et activités rouvrent samedi 28 novembre ?

Covid-19 : quels commerces et activités rouvrent samedi 28 novembre ?