Covid-19 : Un million de Français vaccinés d’ici fin janvier

2
3958
Covid-19 : Un million de Français vaccinés d’ici fin janvier

Le gouvernement passe la seconde vitesse dans la campagne de vaccination. Un million de personne seront vaccinées d’ici fin janvier. Pas de pénurie de doses vaccinales à prévoir. «La France a précommandé plus de 200 millions de doses de vaccin qui nous seront livrés tout au long de l’année 2021» a déclaré le Premier ministre.

Le vaccin comme protection pour les plus vulnérables

«Notre objectif est clair : vacciner en priorité les 15 millions de personnes âgées et souffrant de pathologies chroniques. Car ces vaccins permettent de prévenir les formes graves de la maladie», a rappelé Jean Castex jeudi soir lors de la conférence de presse. Il a insisté sur la protection que représente le vaccin contre la Covid-19. «Si nous parvenons à les vacciner, nous les aurons protégés du risque sanitaire».

La France a commandé 200 millions de doses de vaccin. Un chiffre élevé, même en comptant les deux doses nécessaires, comparé aux 67 millions de français. «Nous en avons commandé plus que nécessaire, car il est possible que certains vaccins n’obtiennent pas les autorisations ou les obtiennent plus tard que nécessaire» a précisé le Premier ministre.

A lire aussi : Covid-19 : ouverture de 900 centres de vaccination

100 centres de vaccination déjà ouverts

La France compte une centaine de centres de vaccination en activité. «à partir de lundi il y en aura trois cents, puis six cents progressivement jusqu’à la fin du mois de janvier», a promis le Premier ministre. Des centres mis en place pour l’acte II du calendrier vaccinal. En effet, tous les Français de plus de 75 ans pourront se faire vacciner dès le 18 janvier sur rendez-vous. Ils pourront s’inscrire dès le jeudi 14 janvier en ligne, par téléphone ou via l’application TousAntiCovid.

A lire aussi. Vaccintracker : les chiffres de la vaccination à la loupe.

15 000 nouveaux cas par jour

La vaccination reste une lueur d’espoir alors que «la situation sanitaire est devenue plus fragile au cours des dernières semaines», a fait remarquer le Premier ministre. 15.000 nouveaux cas chaque jour, c’est «trois fois plus que l’objectif», ajoute-t-il. Une situation sanitaire qu’il a qualifié de «plus fragile ces dernières semaines» en raison d’une hausse des contaminations «depuis la mi-décembre». Toutefois, le virus circule «moins» dans l’Hexagone que «dans la plupart de nos voisins européens», s’est félicité Jean Castex.

2 Commentaires

  1. J’ai 71 ans, je suis cardiaque, mais je ne suis pas en EHPAD, je vis chez moi.
    Et donc je n’ai pas droit à la vaccination et pourtant je suis partisan des vaccins.
    Aujourd’hui retraité, mon expérience de 40 ans de Médecine de Famille me permet de dire que les vaccins sont incontournables et un vrai progrès et sources d’espoir.
    Bien sûr le vaccin reste un acte médical qui doit être pratiqué par des professionnels sérieux et compétents qui connaissent bien leurs patients car comme tout acte médical, une vaccination n’est pas anodine et doit être pratiquée avec les précautions d’usage en médecine.
    On fait des campagnes onéreuses pour convaincre les français récalcitrants de se faire vacciner. Moi je veux être vacciné le plus vite possible car je crois aux vaccins mais je n’en ai pas le droit car je ne suis pas en EHPAD et j’ai moins de 75 ans.
    Oui ce pays, mon pays est vraiment devenu irrespirable, et dans tous les domaines.

  2. Un peu de patience Monsieur !
    Moi aussi j’ai 72 ans, et quelques pathologies, mais je vais attendre mon tour et faire très attention……
    Râler après le pays ( qui fait son possible ) ne fera pas avancer les choses : allez voir si l’herbe est plus verte à côté : je vous assure, elle ne l’est pas ! ( ma famille est au Royaume Uni : c’est la Bérésina ! Mon frère est en Allemagne : ça va plus vite mais ce n’est pas plus sécurisant ! )

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici