Covid-19 : Un variant japonais encore confidentiel

1
11641
Covid-19 : Un variant japonais encore confidentiel

Après le variant britannique et celui sud-africain, le Japon a déclaré l’émergence d’un variant du SARS-CoV-2 . Ce dernier présente une mutation commune aux deux autres en augmentant la contagiosité du virus. Pour le moment, ce variant reste confidentiel dans le nombre de contaminations.

Comment ce variant fut détecté ?

Ce nouveau variant du Sars-CoV-2 a la même rapidité de contagiosité que ses homologues britannique et sud-africain. De plus, le variant japonais présente une résistance à certains des anticorps développés par les anciens malades du Covid-19. Actuellement, seules 4 personnes ont été contaminées au Japon. Car ces deux adultes et ces deux adolescents viennent du Brésil. Ils sont arrivés le 2 janvier sur le sol japonais. Le variant a été détecté grâce au contrôle systématique des autorités japonaises des voyageurs qui entrent au pays du Soleil-Levant. «La positivité a été confirmée. Nous les avons placés en quarantaine puis nous avons analysé le génome et découvert la nouvelle souche», explique-t-on du côté japonais.

Situation inquiétante au Japon

Les voyageurs viennent du Brésil, d’un Etat du nord-ouest qui a décrété l’état d’urgence pour six mois face à une situation sanitaire très dégradée. Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a qualifié ce variant comme les deux autres comme «hautement problématiques». Car les systèmes de santé, partout dans le monde, sont déjà sous forte pression. «Plus le virus se propage, plus il y a de risques de nouvelles mutations», a-t-il rappelé. D’ailleurs, la mondialisation est, depuis le début, pointée du doigt dans cette pandémie.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici