Covid-19 : vers un « baby crash » en 2021 ?

0
3809
Baisse-des-naissances-selon-l-insee
En janvier 2021, seuls 53 900 bébés ont vu le jour, soit 13 % de moins qu'en janvier 2020. ©Adobe Stock

Selon l’Insee, le nombre de naissances enregistrées en France en janvier 2021 a chuté de 13 % par rapport à janvier 2020. Une baisse inédite, jamais enregistrée depuis 1975, sans doute liée au premier confinement et à l’impact de la crise sanitaire sur le moral des Français.

Seuls 53 900 bébés nés en janvier 2021

« Neuf mois après le début de la pandémie de Covid-19, les naissances ont fortement baissé en France », annonce l’Insee dans un communiqué publié jeudi. En janvier 2021, seuls 53 900 bébés ont vu le jour.

Même tendance en décembre 2020, avec un recul des naissances de 7 % par rapport à décembre 2019. Ces chiffres inquiétants font craindre un « baby crash » si la tendance venait à se confirmer dans les prochains mois.

L’Institut national de la statistique rappelle que « les naissances avaient également diminué lors des récessions économiques du début des années 1980 et de 1993 ». A ces périodes, les baisses de natalité avait atteint 10 % certains mois.

Projets de parentalité reportés

Lors du premier confinement, le nombre de décès quotidiens était sur une phase ascendante. Ce contexte de crise sanitaire et de forte incertitude a pu « décourager les couples de procréer », constate l’Insee. « Des considérations relatives à la transmission du virus de la mère au nouveau-né ont également pu jouer », ajoute l’institut.

Ainsi, certains ont très probablement reporté de plusieurs mois leur projet de parentalité. Autre élément à souligner : toujours pendant ce premier confinement, les centres de procréation médicale assistée étaient fermés.

L’observation des naissances au cours de prochains mois sera cruciale. Elle permettra de dire si la baisse de décembre et de janvier est un phénomène ponctuel de début de pandémie ou le début d’une tendance plus durable.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici