Covid-19 : vers une «stratégie de sortie progressive»

3
12019
Covid-19 : vers une «stratégie de sortie progressive»
Tous les restaurants et les activités culturelles et sportives ne pourront pas rouvrir au 3 mai. © Adobe Stock

Le Premier ministre a annoncé mercredi 28 avril qu’Emmanuel Macron prendra la parole vendredi. Il présentera «une stratégie de sortie progressive et phasée» des restrictions sanitaires. Que sait-on de ce calendrier qui commence le 3 mai et court jusqu’au 31 octobre ?

Levée de l’état d’urgence

 «Il s’agit maintenant de nous projeter sur les modalités de sortie de crise», a annoncé Jean Castex à l’issue du Conseil des ministres du 28 avril. Il a amorcé quelques pistes sur le déconfinement à venir dont la levée de l’état d’urgence sanitaire le 2 juin. Toutefois le gouvernement proposera «un régime transitoire de sortie de crise sanitaire», qui durerait jusqu’au 31 octobre. Une précaution afin «de disposer des outils nécessaires dans l’hypothèse où l’épidémie connaîtrait des situations de rebond».

A lire aussi : Vaccination : des milliers de créneaux orphelins

Un pass sanitaire pour les évènements sportifs ?

Jean Castex n’exclut pas l’utilisation du futur pass sanitaire pour l’accès aux grands événements sportifs ou culturels. D’autre part, le gouvernement prévoit un renforcement des contrôles aux frontières, avec la «possibilité d’exiger une preuve de vaccination». Autre mesure de contrôle de l’épidémie :  renforcer le moyen «de s’assurer des conditions d’isolement des personnes soumises à une mesure de quarantaine», a évoqué Jean Castex.

A lire aussi : Réouverture des restaurants et des lieux culturels : quel protocole sanitaire ?

La situation dans les hôpitaux toujours préoccupante

L’épidémie n’est pas maîtrisée. Le niveau d’occupation des lits d’hôpitaux français reste très élevé. La France compte 31.539 cas positifs par jour. Mercredi, 324 personnes sont décédées à l’hôpital, selon le dernier bilan de Santé Publique France. En revanche, les services de soins critiques comptabilisent moins de patients : 5879 personnes contre 6001 en début de semaine.

Du côté de la vaccination, 14.874.991 personnes ont reçu au moins une injection (soit 22,2 % de la population totale) et 6.061.920 personnes ont reçu deux injections (soit 9% de la population totale).

En savoir plus :

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    Hier : 31 000 cas, 315 décès sur Data Covid France
    On nous avez dit que le confinement durerait tant que nous serions au dessus des 5000 cas par jour.
    Mais voilà, en juin, il va y avoir les élections….
    C’est ce qu’on appelle la Politique Santé.

  2. pour ce que cela sert depuis plus d’un an il n’y a pas de changement malgré les mesures prises a part un vaccin qui contient quoi vu qu’il ne protège pas d’être contagieux et qu’il n’empêche pas d’attraper le virus donc nul sur toute la ligne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici