Covid: et si les résultats de Didier Raoult étaient faussés dès le départ ?

17
Covid: et si les résultats de Didier Raoult étaient faussés dès le départ ?
Les données de l'étude présentée par Didier Raoult repose sur des données en partie fausses. © Adobe stock

Au printemps 2020, Didier Raoult affirmait que l’hydroxychloroquine était efficace en tant que traitement du Covid-19. Des résultats faussés dénonce Complément d’enquête, preuves à l’appui.

Un «faux» traitement miracle

En mars 2020, au début de la pandémie de Covid-19, Didier Raoult s’enorgueillit des promesses incroyables offertes par l’hydroxychloroquine. Le professeur marseillais publie qui prouve l’efficacité de de médicament. Or les données de cette étude sont, en partie, erronées.

L’enquête prouve la falsification des données

Les journalistes de Complément d’enquête ont eu accès à un document confidentiel jamais été publié. «En recoupant les données de ce fichier et celles publiées dans l’étude finale supervisée par Didier Raoult, on constate que certaines ont été mal retranscrites», expliquent les journalistes. «Ainsi, une femme de 65 ans testée négative, donc guérie, apparaît positive dans l’étude finale. Même chose avec une patiente de 22 ans. Au total, au moins quatre cas sur seize sont mal reportés».

Falsification ou erreurs de saisie ?

Au CHU de Rouen, André Gillibert est biostatisticien. Interrogé dans le cadre du reportage il affirme que «ces quatre sujets changent fortement les conclusions de l’étude». Des erreurs qui ne sont pas des fautes de saisies. «Quatre erreurs sur un échantillon aussi petit, ça fait un taux d’erreur qui est inacceptable. Et si en plus, ces erreurs vont toujours dans le même sens… » rapporte-t-il.

Didier Raoult exclu des 50 personnalités préférées

Parallèlement, Didier Raoult accuse le Journal du Dimanche de ne pas avoir testé son nom dans le classement des personnalités préférées des Français. Ce que je journal récuse. «Didier Raoult a bien été testé dans notre top 50. Il n’était juste pas assez populaire pour y entrer

Aucun article à afficher

17 COMMENTS

    • Non, Il est reconnu par la communauté scientifique du monde entier pour ce qu’il est, un fraudeur narcissique.
      Chez moi, au Canada également.

  1. Une cohorte de 16 personnes sachant qu’il en a soigné des milliers…? Et à la fin de l’article une remarque sur la côte de popularité…humm c’est une argumentation scientifique sur « l’inefficacité de l’hydroxychloroquine » ? Vos articles non rien de scientifique. C’est de la propagande comme tous les autres pour décrédibiliser les traitements qui ont été proposés…

    • Ouais, moi aussi j’aurais pu donner des placebo a des milliers de personnes et dire que j’ai soigné ceux qui ne sont pas mort !
      l’hydroxychloroquine a été testé par plusieurs équipes dans le monde, aucunes études ne sont arrivées aux mêmes conclusions que les études trafiquées du fraudeur Raoult ! Et il se foutait bien de lui et de son pouvoir politique, tout ce qu’ils voulaient c’est trouver un médicament qui fonctionne, comme ils ont fait toute leur vie durant, ils auraient été bien heureux de lui donner raison ! Mais heureusement les fraudeurs ne sont pas une majorité chez ceux qui ont fait de très longues études et qui ne sont pas près comme Raoult à perdre leur crédibilité pour un peu de popularité momentané…

  2. « complément d’enquête, accès à un document confidentiel », tout ce wording pour donner le sentiment qu’il y a eu une véritable et argumentée étude scientifique, concernant l’efficacité de l’HCQ couplé à l’azithromycine. L’enquête pourrait aussi citer les différentes méta analyses où les auteurs se sont contentés de picorer des données ça et la, en prenant bien sur celle qui allait dans le sens qu’ils voulaient montrer. Ces compléments d’enquête pourraient plutôt s’occuper des données de Pfizer concernant le vaccin contre la Covid.

  3. lulull
    moi je me demande comment les militaires du bateau Charles De Gaulles ont ils été soignés ?????il et arrivés avec des covidés!!!! dont un grave !!!!!a t on parlé de mort ???
    ils etaient a Marseilles , si c est le Professeur Raoult qui les a soigné, avec de la Cloraquine ……a parrament ils sont tous vivants ??? ou alors la presse n a pu rien nous dire ????
    il faut en prendre et en laisser, et laisser ce Professeur tranquille .

  4. c’est bizarre les commentaires dès qu’on ouvre une enquête pour prouver que son traitement n’est pas efficace ces pro Raoult se cabrent et crient au scandale mais il faut juste rappeler que des enquêtes dans plusieurs pays ont prouvé son inefficacité et l’ont banni dans le pays. Que ces gens nous citent 1 seul pays qui a cité ce traitement en exemple

    • j’ai une culture et formation scientifique et je ne suis ni pour, ni contre Raoult, je me base sur des faits. L’occident a banni l’HCQ, car il fallait laisser le temps de fabriquer le produit de Pfizer. l’UE a même autorisé le remdesivir, traitement nocif pour les reins , sans aucun effet sur la COVID. Des amis médecin ont soigné avec le traitement de Raoult+ zinc avec de très bons résultats.

  5. c’est vrai que les vaxxins pfizer sont efficaces alors qu’il n’y a pas eu d’études sur la transmission de l’aveu de pfizer.les gens sont affolants de crédulité.début 2020 pas de vaxxins,juste du doliprane prescrit par certains médecins,alors l’HCQ ne risquait pas de faire plus de mal que les potions de pfizer ,moderna et autres.car les vaxxins sont comme les saucisses on ne sait pas ce qu’il y a dedans.

  6. Comment se fait-il que dans certains pays d’Afrique, ce médicament a été utilisé et pas de covidés ? D’ailleurs il est prescrit pour les gens qui souffrent de polyarthrite pour éviter les douleurs et j’en connais. Je pense que certains voulaient qu’il s’en aille. Et puis dans les tableaux Excel, les données ne se rentrent pas seules, il faut quelqu’un qui le fasse et donc on peut mettre ce que l’on veut, ou faire du copié-collé en prenant un autre tableau… et il n’y a pas d’enquête sur celui qui a menti, l’ex de la santé qui a interdit ce médicament…

  7. Si les commentaires ici présents reflètent la réalité de l’opinion, et même la réalité tout court, « vous êtes mal », votre propagande ne trompe plus personne!

  8. Il faut se souvenir de la chronologie de certains évènements.
    -janvier 2020: l’HCQ est passé dans la classe substance vénéneuse à la demande de Sanofi
    -mars 2020: Raoult évoque son traitement se basant sur des études chinoises.
    -mai 2020: Une étude bidonnée sort dans « the Lancet »,
    – le 27 mai, Olivier Véran signe un décret, ensuite publié au Journal Officiel, pour interdire la
    prescription de l’hydroxychloroquine aux malades du coronavirus..
    -A la suite de cette étude Suspension des programmes Solidarity et Discovery sensé évaluer
    le traitement
    -fin mai, lettre ouverte de chercheurs dénonçant les erreurs de cette étude.
    -L’OMS fait machine arrière
    -4 juin: Rétractation des auteurs de l’étude
    Mais le mal était fait, le vaccin avait un concurrent de moins

    • De toute façon il est inutile de faire des études concernant l’HCQ puisqu’on l’utilise depuis des décennies dans le monde entier sans aucun problème!!! Il suffit de constater que les pays qui l’ont utilisé ont très peu de morts liés au Covid….
      Le professeur Raoult est l’un des hommes à abattre, on l’a bien compris depuis le début. Il dérange, rendez vous compte, il a faillit compromettre l’injection de masse avec son produit…
      Tout sera mis en œuvre pour le décrédibiliser et ils sont très fort puisqu’ils possèdent les médias, ceux là même qui racontent, en boucle, que l’on va tous mourir si on ne s’injecte pas ce produit dont on ne veut pas nous dire ce qu’il y a dedans. Mais c’est l’inverse qui se passe…
      Pourquoi complément d’enquête ne se penche t’il pas sur toutes les études frauduleuses qui sortent de journaux scientifiques reconnus…ou sur les effets secondaires qui sont de plus en plus nombreux.
      Il faut aller voir les chiffres publiés sur la mortalité lié à l’injection et multiplier le chiffre par au moins dix, certains disent 30 car tout n’a pas été remonté par la pharmaco vigilance bien sûr.
      De toute façon les médecins sont harcelés pour déclarer le moins possible et rassurer les gens en leur disant que leur problème de santé soudain n’a rien à voir avec l’injection…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici