Covid et voyage : le contrôle aux frontières renforcé

1
4417
Covid et voyage : le contrôle aux frontières renforcé
Les contrôles aux frontières et la quarantaine sont renforcés. © Adobe Stock

Pour éviter que les variants brésilien, sud-africain et indien ne deviennent majoritaires en France, l’Etat ferme ses frontières à 5 pays. Le contrôle de l’auto-confinement se durcit avec des amendes très salées en cas de non-respect. Le ministre de l’Intérieur donne plus de précisions.

Sas sanitaire pour 5 pays

Dès samedi 24 avril, un sas sanitaire sera mis en place en France pour les voyageurs venant de cinq pays. Ce sont le Brésil, le Chili, l’Inde, l’Argentine et l’Afrique du Sud. «Face à l’aggravation de la situation sanitaire, nous avons décidé de prendre des mesures plus strictes », a expliqué le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin le 22 avril.

A lire aussi : «L’épidémie recule deux fois moins vite qu’à l’automne», déclare Gabriel Attal

Éviter les variants dangereux

Les autorités françaises craignent les variants brésilien et indien. Actuellement, ces deux variants ne représentent, que « 4% des cas positifs », a précisé Jean Castex, jeudi 22 avril. Cette proportion tend à se réduire. « Il faut tout faire pour que cela ne s’inverse pas », a insisté le Premier ministre.

A lire aussi : Clusters en Creuse : le variant brésilien ou sud-africain en cause

Une quarantaine de 10 jours contrôlée

Les voyageurs devront ainsi justifier d’un test PCR de moins de 36 heures. De plus, « tous les passagers seront testés à nouveau avec un tests antigénique », précisa le ministre de l’Intérieur. Les cas négatifs seront placés en quarantaine pendant dix jours. « Nous avons décidé de la mise en place du renforcement des contrôles notamment du lieu de contrôle ». Concrètement, avant l’embarquement, les passagers devront donner le lieu où ils effectueront leur quarantaine en fournissant un justificatif.

A lire aussi : Covid-19 : 47 % des patients en réanimation sont en situation d’obésité

Des amendes salées

«Les policiers et gendarmes pourront se rendre au domicile pour vérifier que la personnes respecte les règles de quarantaine » a renchéri Gérald Darmanin. « Une amende entre 1000 et 1500 euros sera dressée en cas de non-respect», ajouta le ministre. Ces mesures concernent également les voyageurs venant de Guyane.

Les ressortissants Français peuvent-ils rentrer ?

Les voyages entre ces cinq pays et la France sont strictement limités aux motifs impérieux. Il s’agit, notamment, des ressortissants français qui ont besoin de rentrer pour rejoindre leur famille par exemple. Ils peuvent toujours rentrer en France mais en respectant les mêmes conditions strictes : test PCR et quarantaine.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

  1. ça alors, moi qui pensait que les frontières étaient fermées depuis au moins 6 mois, je tombe des nues.
    Ne l’ont ils pas répétés à chaque fois que la situation s’aggravait?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici