Covid long : quelle prise en charge pour les patients ?

1
5002
Covid long : quelle prise en charge pour les patients ?

La Haute Autorité de Santé reconnait le syndrome de Covid-long. Elle vient de publier ses premières recommandations pour prendre en charge les patients à travers 10 fiches pratiques.

Prise en charge au cas par cas

Plus de la moitié des patients contaminés par le coronavirus présente encore au moins un des symptômes, quatre semaines après le début de la maladie. Ce sont les patients Covid-long. Jusqu’à présent, pas de recommandations précises des autorités sanitaires. Les soignants s’adaptaient au cas par cas. Car les symptômes varient beaucoup d’un patient à un autre. Ce que reconnait et prend en compte la HAS.

En effet, elle constate que l’état de santé «s’améliore de façon progressive, en général en quelques mois, grâce à une prise en charge globale personnalisée».

Rééducation à l’effort

Parmi les propositions de la HAS, la rééducation ou la réadaptation à l’effort font partie des traitements contre la Covid-19. Elle préconise ainsi une prise en charge par un kinésithérapeute spécialisé. C’est l’une des 10 fiches pratiques à l’attention des soignants. Elles traitent des symptômes les plus courants : fatigue, dyspnée (troubles respiratoires), douleurs thoraciques, troubles du goût et de l’odorat, douleurs, manifestations neurologiques, etc.

Face aux répercussions psychologiques, la HAS préconise une thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Si « nécessaire », le patient pourra bénéficier d’une prise en charge psychiatrique.

Médecines douces pas recommandées

La HAS précise également, dans son communiqué , qu’elle ne recommande pas «les régimes alimentaires d’exclusion, les vitamines et suppléments en vente libre, inutiles et potentiellement nocifs en automédication.».

Les médecines douces, dites aussi thérapies alternatives comme l’acupuncture ou l’ostéopathie ne sont pas recommandées, par mesure de précaution. En effet, ces dernières «n’ont pas été évaluées dans ce contexte» se justifie la HAS.

En savoir plus 👇

1 COMMENTAIRE

  1. VACCIN COVID. Le dernier rapport de l’Agence nationale de sécurité du médicament permet d’en savoir plus sur les effets secondaires du vaccin anti-Covid.

    Finalement C’est un coup de poker Tu tombe dans les 78% t’a du bol Sinon c’est dans les 22% et c’est pour la vie !!!

    Effets indésirables graves les plus fréquents
    Tachycardie
    Anaphylaxie
    Convulsions
    Insuffisance cardiaque 
    Paralysie faciale

    Effets indésirables non graves les plus fréquents
    Malaise bénin
    Température
    Anomalie gastro-intestinale
    Réaction cutanée
    Difficulté respiratoire

    Dans le détail, on note 78% de cas non-graves (malaise, température, anomalie gastro-intestinale, réaction cutanée, difficulté respiratoire…). Les 22% de cas restants, considérés comme graves, ont majoritairement été victimes de tachycardie ou d’anaphylaxie. On compte pour l’heure 85 décès ayant suivi une vaccination contre le Covid-19, mais “les données actuelles ne permettent pas de conclure qu’ils sont liés à la vaccination”, précise l’ANSM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici