Covid long : un tiers des patients sont hospitalisés de nouveau

3
15438
Covid long : un tiers des patients sont hospitalisés de nouveau
Une patiente hospitalisée à la suite de complications liées à la Covid-19. © Adobe Stock.

140 jours après leur sortie de l’hôpital, 29,4% des patients sont de nouveau admis dans un établissement de santé. Ce sont les résultats d’une étude parue dans le journal scientifique BMJ. Ces patients souffrent d’infections généralisées, de pneumonie et d’insuffisance cardiaque. Quel est le profil de ces patients ? Quelles sont leurs chances de survie ?

Taux de mortalité élevé

En Grande-Bretagne, une vaste étude a inclus 47 780 patients Covid-19 hospitalisés en août 2020. L’âge moyen était de 65 ans et 55% était des hommes. Un tiers d’entre eux sont revenus à l’hôpital 140 jours après leur sortie.
Quant au taux de mortalité constaté par les chercheurs britanniques, il est élevé. Un patient sur dix hospitalisé à cause du Coronavirus décède dans les 4,5 mois suivant sa sortie de l’hôpital.

A lire aussi : Vaccination Covid-19 : 82 % des personnels hospitaliers sont favorables

Complications liées à la Covid-19

Les personnes insuffisantes cardiaques, respiratoires, rénales ou diabétiques ont plus de risque développer des formes graves de la Covid-19.
Mais la nouveauté de l’étude britannique est que le virus entraine les mêmes complications. «Jusqu’à présent, nous pensions que les maladies cardiaques, rénales ainsi que le diabète étaient des facteurs de risque pour les patients atteints de Covid-19, mais il s’avère que ce sont aussi des complications liées à la Covid-19», rapporte Amitava Banerjee, coauteur de l’étude, dans les colonne du journal The Guardian.

Source : article paru le 31 mars 2021 dans le BMJ

En savoir plus :

3 Commentaires

  1. Les réseaux sociaux sont les virus de notre époque et ils infectent particulièrement les naïfs, les ignorants et tous ceux qui croient que tout ce qui est lu et vu sur internet est forcément vrai . Qui de ces gens là essaie de vérifier la réalité des infos données par ces réseaux sociaux ? Qui cherche à comprendre le but poursuivi par ceux qui lancent ces fausses infos ? ? La plupart visent à déstabiliser le pays et trop lâches pour agir directement, ils utilisent la bêtise humaine pour mettre le feu aux poudres sous un beau prétexte : la pandémie du Covid !
    Et les anti-vaccins sont des moutons aussi, puisqu’ils les suivent aveuglément !
    L’insurrection en Guadeloupe en est l’exemple parfait . Le mot liberté est bien mal utilisé en 2021 et tous ceux qui pensent qu’on leur a enlevée devraient lâcher les réseaux sociaux et s’intéresser au reste du monde pour donner son vrai sens au mot liberté .
    Les anti vaccins privent de liberté les vaccinés, puisque ses derniers sortent le moins possible pour éviter les non vaccinés qui sèment le virus !

  2. entièrement d’accord

    La liberté ou la privation de liberté prônée par les anti vaccins est en fait :
    -une atteinte à la liberté des autres

    Mais la liberté c’est autre chose : – liberté de penser – liberté de dire – liberté d’aller et venir – liberté de travailler – liberté d’étudier, liberté religieuse, liberté pour les femmes ……. etc

    votre manque de LIBERTE prônée actuellement n’a rien de comparable avec la liberté retirée de différents pays REGARDEZ L’AFGHANISTAN, LA CHINE, par exemple

    Notre liberté nous l’avons acquise en 1789 alors respectez là

  3. Beaucoup de personnes parlent dans le vide pour ne rien dire ,ça fait passer le temps mais le jour ou ils perdent un ou plusieurs personnes de leurs proches ,bizarrement ils parlent autrement . Bref ,je souhaite a personne de perdre un proche lié au covid.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici