Tests contre la Covid-19 : seulement un cas asymptomatique sur deux repéré

7
2025
Test pcr d'un patient pour détecter la covid
Young man in covid-19 testing center outdoors on street, coronavirus and taking swab from nose concept.

90% des cas symptomatiques n’ont pas été détectés après le premier confinement. Selon l’étude de l’Inserm publiée mardi 22 décembre, des défaillances du système de surveillance de l’épidémie en France ont eu lieu à l’issue du premier déconfinement.

Être plus agressif sur les tests

Dans les semaines qui ont suivi le déconfinement, 90 % des cas symptomatiques n’ont pas été détectés. C’est ce que montre l’étude de l’Inserm du 22 décembre. Elle pointe les défaillances du système de surveillance de l’épidémie en France à l’issue du premier déconfinement. Ces résultats seraient liés au fait que seulement un tiers des cas symptomatiques ont consulté un médecin.

Mais à ce moment, il était nécessaire d’être muni d’une ordonnance pour se faire tester. Les tests antigéniques n’étaient quant à eux pas encore arrivés. La stratégie s’est certes améliorée, mais il faut maintenant « être très agressif sur les tests et qu’ils soient ciblés », explique Vittoria Colizza, directrice de recherche à l’INSERM.

15 000 nouveaux cas

Les services sanitaires français sont aujourd’hui « capables de trouver un cas asymptomatique sur deux », estime l’INSERM. Vittoria Colizza souhaite que l’État puisse « tirer les leçons » des couacs du premier déconfinement. Pour elle, « le nombre de tests en lui-même et le taux de positivité ne sont pas des indicateurs fiables de notre capacité de détection des cas ». C’est pourquoi il faut améliorer rapidement la stratégie de tests à l’échelle nationale.

Une solution qui pourrait d’après elle freiner la plus que probable troisième vague de l’épidémie. 15 000 nouveaux cas de contamination ont été détectés au cours des dernières vingt-quatre heures, selon les chiffres des autorités sanitaires publiés mercredi soir.

Source : INSERM pour Nature
A lire. Covid-19 : « encore trois à six mois » de patience

7 Commentaires

  1. Et ça patauge !!! C’est BON Ce n’est pas BON …. et ont continu de marcher à tâtons
    On confine on déconfire et, on recommence

    Demain nous seront tous à la botte des dictateurs
    Si tu n’est pas sage verbalisé ‘direct dans la poche
    de ces messieurs et bientôt si tu n’est pas vacciné
    tu subiras des interdictions les lieux publics
    Cinémas restos théâtres cafés !!!
    Ne Riez pas nous seront peut être surpris

  2. il faut arrêter de raconter n’importe quoi!
    au début de l’épidémie, on reprochait au gouvernement de ne pas assez tester, car il n’avait pas prévu les kit de test; ensuite on reprochait que les résultats n’arrivait pas assez vite, alors un kit test rapide a été créé. Mais ce test depuis le début il a été dit qu’il n’était pas fiable pour les cas asymptomatiques.
    Et que dit e gouvernement depuis le début: un test négatif n’est pas l’assurance qu’on est immunisé.
    Les tests à grande échelle donnent une indication du taux de pénétration du virus au sein de la population.
    le point important c’est le nombre de personnes hospitalisées pour cause de covid et le nombre de morts chaque jour!

  3. Il y’en à marre un jour blanc un jour noir pénible de vivre avec cette dictature médical qui sert à rien à quand un retour à la normale et plus de tout ces dérangement

  4. Test et vaccins. toujours les mêmes modèles et pour ceux qui n’adhérent pas sanctions et plus. Un test ça soigne? Qu’on explique en quoi un test protège et pourquoi il faut se vacciner pour protéger les autres. Donc si je me vaccine contre le tétanos par exemple je protège mon voisin ,et dans ce cas s’il est vacciné il me protégerai. Que l’on laisse les gens tranquille, ceux qui veulent se faire tester et vacciner qu’ils le fasse et laissent les autres tranquilles. Soit les gens vaccinés sont protégés et on laisse vivre les autres suivant leur choix ( ils ne feront pas de mal aux vaccinés qui seraient protégé) ou alors il faudrait comprendre que le vaccin ne serait pas si efficace qu’on le laisse entendre.
    C’est comme pour les masque s’ils étaient efficaces cela se verrait., il y a de plus en plus de gens masqués et pourtant les contaminations augmentent. Donc tous nos soit disant experts sont à la ramasse. malheureusement ils se prennent pour des héros. et dans leur délire font souffrir le monde entier. Voyez ces pauvres transporteurs bloqués outre Manche un Noël loin de leur famille parce qu’il y aurait une mutation du virus. dont on ne connait pas la létalité. Mais il faut tout arrêter, au risée de tout bousiller.
    A tous passez de bonnes. fêtes dans notre nouvelle dictature sanitaire.

  5. Et si on parlait un peu de la fiabilité des « tests » eux-mêmes. Des tests réalisés par une start up française il y a quelques mois ont révélés des résultats désastreux. Alors de quels chiffres parlez-vous ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici