Jean Castex : pas de confinement mais plus de contrôles

1
915
Jean Castex : pas de confinement mais plus de contrôles

Le Premier ministre est intervenu vendredi soir. Une intervention surprise et éclair. Pas de confinement pour le moment. «Notre devoir est de tout mettre en œuvre pour éviter un nouveau confinement et les prochains jours seront déterminants», a-t-il annoncé. Les trois annonces qu’il faut retenir de l’allocution du Premier ministre.

1.Fermeture des frontières hors UE

A partir de dimanche 31 janvier minuit, la France ferme ses frontières aux pays extérieurs à l’Union européenne, «sauf motif impérieux». Le but : freiner la propagation des variants. Si celui le variant anglais est déjà bien ancré sur le territoire, cette mesure vise à éviter le variant sud-africain. Une mesure qui arrive un peu tard.

2.Fermeture des centres commerciaux non alimentaires

Les  grands centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20 000 m2 dès ce dimanche. Le choix du gouvernement est donc de laisser vivre les petits commerces des centres-villes. Ces derniers peinent déjà à se remettre des deux confinements précédents. Un confinement supplémentaire les aurait certainement mis à terre en pleine période des soldes.

3.Des contrôles intérieurs renforcés

Le couvre-feu national à 18 heures demeure. Pour le faire respecter, Jean Castex a affirmé que «les policiers et les gendarmes seront mobilisés pour contrôler le non-respect du couvre-feu». Une annonce qu’il a voulu ferme. «Les dérives de quelques-uns ne sauraient ruiner les efforts de tous», a assuré le Premier ministre.

Enfin, Jean Castex a tout de même souligné que le confinement n’est pas complètement écarté, «les prochains jours seront déterminants» a-t-il conclu, la pandémie étant loin d’être terminée. Il a appelé les Français à continuer à respecter les gestes barrière.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici