Le Royaume-Uni signale une autre nouvelle souche en provenance d’Afrique du Sud

2
636
Young man in a protective mask with a British flag stays at home looking out window. Lockdown in the UK. Corona virus mutated covid-19. Strengthening quarantine. Coronavirus is mutating. Health. Bokeh

Ces derniers jours le virus semble avoir choisi l’Angleterre comme pays de prédilection pour muter… Les autorités britanniques annoncent ce mercredi avoir identifié deux cas d’une autre nouvelle souche du coronavirus. Elle proviendrait d’Afrique du Sud.

Plus contagieux

Ce nouveau variant est hautement préoccupant. Il est plus contagieux et semble avoir muté davantage que celui identifié au Royaume-Uni”, déclare ce mercredi le ministre anglais de la Santé Matt Hancock. Cette nouvelle souche serait en provenance d’Afrique du Sud. Toutes personnes porteuses du virus ayant voyagé dans le pays ces dernières semaines, ainsi que celles ayant été en contact avec elles sont placées en quarantaine

Au Royaume-Uni, deux cas infectés par cette souche ont été déclarés. La découverte de cette dernière souche intervient quelques jours à peine après la découverte d’un précédent nouveau variant, que les autorités sanitaires disent plus contagieux. Cette dernière avait entraîné une envolée des cas le week-end dernier. Le pays est reconfiné depuis. Avec plus de 68 000 morts, le Royaume-Uni est l’un des pays les plus durement touchés en Europe.

14 000 nouveaux cas en 24 heures

“Nous pensons que cette variante est davantage transmissible. Tous les éléments vont en ce sens”, affirme mercredi Tulio de Oliveira, directeur de l’institut de recherche KRISP, adossé à l’Université du Kwazulu-Natal. Plus de 14 000 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures. Les chiffres oscillaient ente 8 000 et 10 000 nouvelles infections quotidiennes ces derniers jours. “Nous allons dépasser le pic de la première vague dans les prochains jours”, prévient-il.

“80 à 90 % des génomes séquencés à partir de la deuxième moitié de novembre présentaient cette variante”, détaille Tulio de Oliveira. ”Nous n’avions jamais vu une seule lignée dominer ainsi , ni “se répandre aussi vite”,dit-il encore. Tulio de Oliveira. Jusque-là, entre 20 et 30 variantes circulaient en même temps. Sauf que cette dernière, baptisée 501.V2, touche aussi des patients plus jeunes, sans comorbidités, qui développent des formes graves de la maladie.

Si aucun cas n’a encore été repéré en France, le ministre de la Santé, Olivier Véran, affirmait lundi 21 décembre qu'”il est tout à fait possible que le virus circule en France”.

Source : AFP
A lire. Emmanuel Macron appelle à “redoubler de vigilance” après la mutation du coronavirus

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici