Le vaccin AstraZeneca suspendu en France

0
2639
Le vaccin AstraZeneca suspendu en France
Emmanuel Macron a suspendu l'autorisation du vaccin AstraZeneca lundi 15 mars. © Adobe Stock

Finalement…..La France vient de suspendre, lundi soir, les injections de vaccin AstraZeneca par «précaution». Une suspension pour au moins 24 heures. Une décision qui suit celle de l’Allemagne et de l’Italie. Lors de son déplacement à Montauban, Emmanuel Macron a également déclaré «Nous aurons à prendre dans les jours qui viennent sans doute de nouvelles décisions» pour lutter contre l’épidémie.

Vaccination bloquée jusqu’à jeudi minimum

Tous les rendez-vous vaccinaux avec AstraZeneca sont suspendus pour «24 heures» minimum. On sait désormais que cette suspension court jusqu’à jeudi soir. Car c’est la date de la “réunion extraordinaire” organisée par l’Agence européenne du médicament (EMA) sur AstraZeneca. L’EMA devrait y donner – normalement – son verdict sur la « culpabilité » ou non d’AstraZeneca dans l’apparition de caillots sanguins chez des personnes ayant reçu le vaccin.

La France, dernière à se décider ?

La décision de Paris de suspendre la vaccination arrive après celle de tous ses voisins européens. Le Danemark fut le premier, le 11 mars a tiré l’alarme. Jusqu’à présent, le ministre de la Santé français était rassurant en rappelant que les effets secondaires restaient rares. D’ailleurs, la France ne comptait pas suspendre sa vaccination. Elle comptait attendre la réponse, jeudi, de l’Agence européenne pour prendre une décision. C’est parce que l’Allemagne a suspendu sa campagne vaccinale que la France a suivi. Des informations révélées par France Info de «sources gouvernementales».

Combien de cas graves en France ?

En France, un seul cas de thrombose a été signalé chez une personne vaccinée.  L’EMA, dans un communiqué de presse publié lundi 15 mars rappelle que la fréquence de ces effets secondaires chez les personnes vaccinées «ne semble pas plus importante» que celle observée dans le reste de la population. Elle avait certifié que le vaccin AstraZeneca était «sûr et efficace». Une hypothèse défendue par Olivier Véran lors de la dernière conférence de presse, jeudi 11 mars.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici