L’école et l’université : principaux clusters de Covid-19

2
827
Ecole et université : principaux clusters
Les universités et les écoles sont les principaux clusters du Covid-19

La première source collective de contamination au Coronavirus se trouve dans les écoles et les universités. Santé publique France a recensé 285 foyers de contamination. Cela représente un tiers des clusters. Un pic épidémique qui touche surtout l’enseignement supérieur. Plusieurs universités et grandes écoles ont déjà fermé temporairement leurs portes.

Les établissements scolaires et les universités représentent 32 % des clusters en France selon le dernier bulletin hebdomadaire de l’agence Santé publique France (SPF). Pour la première fois depuis le début de l’épidémie de Covid-19, le monde éducatif passe devant celui de l’entreprise avec 285 clusters contre 195. En troisième position, viennent les établissements de santé (97) et les « événements publics ou privés : rassemblements temporaires de personnes » (77).  

Une situation en opposition avec le message rassurant de l’Éducation nationale. Vendredi 25 septembre, 19 structures scolaires et 1 152 classes étaient fermées, contre 90 établissements et 2 000 classes une semaine plus tôt. « C’est le signal d’un bon respect des règles sanitaires », s’est réjoui le Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation au micro France info. Et de renchérir : « Sur le terrain, il n’y a pas tant de contaminations que cela ».

Un pic au moment de la rentrée universitaire

Les données de Santé publique France ne distinguent pas la part des clusters relevant des universités et ceux localisés dans les écoles, collèges ou lycées. L’agence ne précise pas non plus la taille des foyers. Ces derniers peuvent concerner une poignée de cas à plusieurs centaines. Or le protocole sanitaire s’est assoupli la semaine dernière pour les écoles. Désormais, pour qu’une classe ferme, trois cas Covid-19 et non plus un seul doivent être confirmés. C’est la définition même du cluster : « survenue d’au moins trois cas confirmés ou probables dans une période de sept jours et qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement de personnes ».

Un pic épidémique qui concerne toutes les filières de l’enseignement supérieur. Plusieurs universités et grandes écoles ont déjà fermé leurs portes. Elles ont basculé, temporairement, vers un enseignement à distance comme Centrale Lyon, Polytechnique ou Science-Po Reims.

2 Commentaires

  1. dans la mesure où me virus n’était pas dans les universités ou autres établissements scolaires avant la rentrée, le virus est forcément venu de l’extérieur. qui a apporté le virus, comment et d’où ?

    • C’est de l’humour ? Avec le rejet des gestes-barrière tout l’été par une grande partie de la population, notamment des jeunes, et des « fêtes de rentrée » entre étudiants, on n’a pas besoin de chercher d’où vient le virus !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici