Masques chirurgicaux : lavables 10 fois

1
829
Masques chirurgicaux : lavables 10 fois

Les masques chirurgicaux sont lavables et réutilisables 10 fois. C’est une étude de l’UFC-Que Choisir qui l’affirme.

Lavés à 60°, passés au sèche-linge puis repassés, ils conservent leur capacité de filtration. Un moyen efficace de faire des économies et de limiter ses déchets.

Filtration et respirabilité

Jetez-vous vos masques chirurgicaux dès qu’ils sont humides ou toutes les 4 heures ? Pour l’UFC-Que Choisir c’est inutile.  En effet, ils « conservent de très bonnes capacités de filtration après 10 lavages en machine à 60° » affirme l’association de consommateurs. Même après plusieurs cycles en machine, les masques chirurgicaux sont « plus performants que le masque en tissu portant la garantie Afnor/DGA », ajoute-t-elle.

Pour parvenir à ces conclusions, l’association a réalisé des tests sur trois modèles achetés en grandes surfaces et en parapharmacie. Sur le critère de la filtration, les trois modèles « se sont maintenus à un niveau suffisant pour un usage grand public », constate l’UFC-Que Choisir.

Sur le critère de la respirabilité, ces masques s’approchent du confort des modèles en tissus pour « un usage confortable lors d’activités calmes ».

Geste écologique

Au printemps dernier, plusieurs médecins militaient déjà pour le lavage des masque chirurgicaux.  Outre l’aspect écologique en réduisant ses déchets, leur recyclage  permet aussi de faire des économies. « Même si le prix des masques a tendance à diminuer depuis le début de la crise, il est toujours très supérieur à celui qui était pratiqué avant cette gigantesque crise sanitaire », a indiqué Franck Attia, rédacteur en chef d’UFC-Que Choisir, surFrance info.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici