Odynophagie : quel est ce nouveau symptôme d’Omicron?

23
104517
Odynophagie : le nouveau symptôme d’Omicron
Une étude suédoise s'est penchée sur la prévalence d'une nouveau symptôme due à l'inflammation de la gorge lors d'une infection à la Covid-19. © Adobe stock

Un nouveau symptôme est associé au variant Omicron. On le nomme odynophagie. En quoi consiste-t-il ? Est-il inquiétant ? Quelles sont les personnes les plus touchées ?

Douleurs au niveau de l’œsophage

Une étude suédoise a identifié un nouveau symptôme chez certains patients infectés par le variant Omicron. Il s’agit de l’odynophagie. Ce trouble se caractérise par des douleurs au niveau de l’œsophage au moment de déglutir ou d’avaler un aliment et/ou un liquide.

Inflammation sévère de la gorge

Les chercheurs suédois ont analysé les dossiers de patients Covid-19 pris en charge pour des atteintes de la sphère ORL en janvier 2022. Le trouble de l’odynophagie a été observé chez des patients qui présentaient une inflammation sévère de la gorge. Comme c’est le cas lors d’une pharyngite.

Patients jeunes et vaccinés

Selon les scientifiques, l’odynophagie touche davantage les personnes jeunes, vaccinées et ne présentant pas de facteurs de risque. Ainsi, le variant Omicron affecte en priorité «les voies respiratoires supérieures» en provoquant «des laryngites sans perturbation de l’olfaction», fait remarquer l’équipe suédoise. Sans perte d’odorat cette fois.

23 Commentaires

  1. non je préfère m’abstenir car je serais très très virulente vis à vis de ces personnes qui nous infligent ces vaccins qui nous empoisonnent à petit feu !!!!!!!!!

      • oui : que veux dire vivre normalement si ce n’est abandonner à un pouvoir extérieur notre propre souveraineté et donc ce sur ce quoi, on tient le plus profondément en soi, ne pas se faire injecter dans son propre corps contre son gré des produits toxiques que notre corps refuse : etes vous prets à avaler de la nourriture qui ne vous convient pas

  2. euh… sister ment … l’idéal ce serait de mener quelques études pour savoir si la paranoïa antivaccin protège ne serait-ce qu’un peu de la covid … après, d’aucuns prétendent que diffuser en continu un fond de parano ne peut pas faire de mal. Mais cela… çà reste vraiment vraiment à démontrer.

  3. Euh Michel je suis désolée mais j’ai entendu par un professeur TV qu’un symptôme appelé « Et taconnnerie » ferait des ravages…Michel on n’est pas sorti de l’auberge !!! Bon j’appelle Castex !!

  4. Bonjour,
    Ma sœur a souffert de ces symptômes durant des mois. Elle a consulté plusieurs médecins, fait des analyses et tout était normal!
    Je comprends mieux…
    En ce qui me concerne, je souffre d’aménorrhées depuis plusieurs mois et de nausées. Non non Michel, pas de Polichinelle…
    Fait plusieurs contrôles et tout est ok.
    Nous ne sommes JAMAIS malades habituellement. Mais depuis la vaccination…
    À bon entendeur, salut!

  5. Bonjour à tous,
    A la lecture de l’article et de vos commentaires voici les évidentes questions:
    – Pourquoi avoir obligé les personnes majeurs et mineurs à se faire vacciner en France?
    – Quels sont les risques inévitables pour les jeunes et pour les adultes en France à court , moyen et long terme?
    – A l’heure actuelle, nos représentants ne doivent – ils pas plus s’inquiéter des nouveaux symptômes générés par les 3 injections vaccinales que des symptômes observés dus à OMICRON?
    En conclusion: deux types de personnes s’affrontent désormais:
    – les grands gagnants ( personnes morales), les firmes pharmaceutiques ayant profité financièrement de la crise sanitaire en France, en Europe et dans le Monde;
    – face aux grands perdants ( personnes physiques) les populations inter – âges de l’espèce humaines qui meurent à petit feu des virus, des effets méconnus de vaccins non inoffensifs pour nos défenses immunitaires et pour notre patrimoine génétique et de la guerre.
    Serait – ce , en quelque sorte le début de l’extinction de la race humaine sur terre au moyen notamment de l’autodestruction massive sournoise et vicieuse ?

    • – Pourquoi avoir obligé les personnes à se faire vacciner ?
      Pour faire plaisir à Van Der Layette et à ses amis, patrons de Pfizer, Moderna..

      – Risques inévitables ?
      Difficile de répondre à cette question. Il y a des conséquences ça c’est certain, mais le machin semble tellement expérimental que personne ne peut dire ce qu’il donnera dans l’avenir… D’une manière générale : il n’est pas bon de mettre n’importe quoi dans son corps

      – Nos représentants n’ont pas à s’inquiéter de quoi que ce soit, si population malade, les experts-payés-des-fortunes-par-les-labos dans les médias diront que c’est un variant ou les non vax qui sont responsables, et pas eux

      – conclusion : bah oui, mais quelle idée d’avoir remis sa santé entre leurs mains aussi ?

      • A Michel et à Hannibal :
        Désolé, on sait depuis le début que le pseudo vaccin est expérimental.
        Donc chacun était libre de se faire injecter un produit dans son corps, en toute connaissance de cause

    • A Hannibal Pour répondre au point 1 on vous l’a l’expliquer 100 000 fois mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Le vaccin diminue la charge virale donc une personne vaccinée contaminée évitera les formes graves et ensuite elle transmettra un virus beaucoup moins virulent qu’au début de la pandémie. Donc la réponse c’est affaiblir le virus. Désolée de vous décevoir je connais un paquet de vaccinés et nous nous portons tous très bien même mon jeune neveu. Alors mettez fin à ce délire de complotiste. Pour prendre certaines autres cochonneries comme des stupéfiants la plupart des complotistes se posent hélas moins de questions. Et pourtant chaque jour nous constatons les effets tragiques de toutes ces drogues y compris le cannabis.

  6. Bonjour,
    Alors je veux bien venir sur la conversation, car effectivement j’avais de très bonnes défenses immunitaires et maintenant je commence à perdre ma force, ma vue à encore baissée, j’oublie beaucoup de choses, de date, de mots de passe et j’en passe.
    Tout cela depuis les 2 doses de vaccins que j’ai faite et je ne ferai pas la 3eme car ayant les « pseudo vaccins » car on entends bien que ce ne sont pas des vaccins mais des barrières, pas du tout la même chose, j’ai du les faire pour partir en vacances….. Je regrette depuis de mettre fait vacciner (ce qui n’a pas empêcher bien sur d’avoir le covid) car j’ai l’impression d’avoir pris une claque de 10 ans. Voila pour mon coup de gueule.

  7. 77 ans vaccinée 3x , j’ai chopé le covid en décembre : petit rhume, seul symptôme !
    C’était le variant Delta/Kappa.
    J’ai rencontré plein de monde, et ils n’ont rien attrapé !
    Conclusion : bien contente d’être vaccinée.
    Cela m’a protégé et protégé mon entourage.
    Je n’ai aucun effet secondaire. C’est MON expérience !!

  8. De Gaulle
    J’ai 87 ans, 3 doses de Pfizer et en bonne santé.
    Pour en revenir à De Gaulle, alors qu’un manifestant, un complotiste avant l’heure!!!!!, criait: mort aux cons, le Général de répondre; vaste programme; A méditer.

  9. C’est sûr les autres non vaccinés n’ont plus la « chance » d’être là pour souffrir seulement de ce symptôme. Alors au lieu de vous féliciter d’avoir échapper au vaccin et ces pseudo effets indésirables apprenez à lire entre les lignes, et oui plutôt que d’affecter les voies respiratoires profondes notamment les poumons grâce au vaccin, Omicron n’a causé que des dommages aux voies respiratoires supérieures et c’est beaucoup moindre que tous ces Covid longs qui perdent leur souffle à chacun de leur pas et dont la plupart ne le retrouverons jamais et à jamais insuffisant respiratoire comme si d’un coup leur organisme avait vieilli de 20, 30 ou 40 ans selon l’âge.

    • Les effets secondaires liés à ces « choses » que vous appelez vaccins sont de l’ordre de 3 million dans le monde aujourd’hui, 40000 dc en France 31500 dc en Allemagne sans compter les chiffres des autres pays de la zone Euro… C « chose » ont fait 50x plus de morts en un peu moins d’un an et demi que tous les autres vaxx réunis en 30 ans. Normalement dés qu’un vaccin dépasse 20 dc la première année il est abandonné !
      Carton rouge à France Inter et sa propagande criminelle pour inciter les femmes enceintes à s’inoculer c « choses » !!
      Quand viendra l’heure des comptes…

  10. Désolée de lire tant de commentaires encombrés de lamentables fautes d’orthographe, désolée de lire tant de sottises…
    82 ans, un Covid peu méchant en janvier 2021 qui ne me laisse qu’un essoufflement un peu gênant ; 2 doses de Pfizer en juillet 21 puis janvier 22 sans aucun effet secondaire.
    Mais je me nourris bien ; aussi, je suis en bonne forme, pleine d’énergie.
    Seule concession aux contempteurs du vaccin, je pense que c’est inexactement et dans la précipitation que cette appellation a été utilisée ; je qualifierais plutôt ce produit d’adjuvant au Covid ; puisqu’il n’évite ni l’infection, ni la transmission qu’il limite seulement comme il en réduit les effets les plus graves… et c’est déjà çà !

  11. Pour information : certains lisent des choses et moi d’autres. Qui a raison ? Le doute est une bonne chose quand on est en capacité de réfléchir et de comparer les informations.

    En France, depuis le début de la vaccination à aujourd’hui, plus de 585000 personnes se sont faites vaccinées. Suite à toutes ses vaccinations, 139 cas d’effets indésirables ont été déclarés avec le vaccin Comirnaty de Pfizer/BioNTech dont une 20ène d’effets indésirables graves. Parmi ces déclarations, 5 cas de décès ont été rapportés.
    Lors de son point sur la surveillance en date du 19 Janvier, l’ANSM précise que pour ces 5 cas de décès, les personnes étaient toutes âgées résidant en maison de retraite qui présentaient toutes des maladies chroniques et des traitements lourds. Avec ces éléments, rien ne permet pour le moment de conclure que ces 5 décès soient liés à la vaccination contre la Covid-19.

    En Norvège, la situation est la même. Au 17 Janvier, le pays a enregistré 33 décès post-vaccins. Comme pour les décès en France, ils s’agissaient de personnes très âgées qui étaient aussi en maison de retraite et qui présentaient une ou plusieurs maladies graves.
    Bonne réflexion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici