«On ne va pas couper» au reconfinement, estime le professeur Juvin

8
6447
«On ne va pas couper» au reconfinement, estime le professeur Juvin

Deux sons de cloche bien distincts. D’un côté le ministre de la Santé affirmait, mardi soir, que «nous écartons un confinement généralisé et local». A l’opposé,  le professeur Juvin, chef des urgences à l’hôpital Georges Pompidou (Paris) jugeait que l’ «on ne va pas couper» au reconfinement sur CNews mercredi matin. Quoi qu’il en soit, la réouverture des restaurants, des activités culturelles et sportives semblent encore s’éloigner.

Pas de compromis pour le Pr Juvin

Le professeur Philippe Juvin, chef des urgences à l’hôpital parisien Georges-Pompidou, s’attend à un reconfinement dès début 2021. «Je pense qu’on ne va pas y couper, l’épidémie progresse», a insisté le médecin sur CNews, mercredi matin. Le Pr souhaite aussi plus d’exemplarité de la part des politiques. Pour lui, ces derniers devraient se faire vacciner en priorité aux côtés des personnes âgées et des personnels soignants. Une recommandation qui émane d’ailleurs de la Commission européenne.

A lire. Confinement : la santé mentale des Français malmenée.

Réouverture des cafés et des ciné au 20 janvier ?

Un nouveau confinement serait un coup supplémentaire aux secteurs culturels, sportifs et gastronomiques. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, ne s’est pas prononcé sur leur réouverture. Il a préféré jouer la carte de la prudence : «ce n’est pas à moi de me prononcer, les décisions seront annoncées courant de la semaine prochaine». Toutefois, il lui semble «difficile de se projeter dans un hiver clément qui nous permettrait de sortir la tête de l’eau».

A lire. TousAntiCovid : toujours à la peine.

Les chiffres de la pandémie sont toujours élevés avec plus de 26 000 nouveaux cas de vaccination en 24 heures le 30 décembre et 304 décès en 24 h.

Le cinéma en peine

La fréquentation des cinémas en France, fermés ou obligés de réduire leurs capacités une bonne partie de l’année, a chuté de 69,4% en 2020 selon le Centre national du cinéma (CNC). En effet, les cinémas ont enregistré seulement 65,10 millions d’entrées cette année, contre 213,07 millions en 2019. «L’année 2020 est marquée par la pandémie mondiale de Covid-19, qui a conduit à la fermeture des salles de cinéma à deux reprises pendant 162 jours au total», souligne le CNC.

 A lire. Covid-19 : les écoles restent ouvertes.

8 Commentaires

  1. “On suit les effets indesirables de très près “. On nous avait présenté les vaccins comme efficaces et sans risque. Pour l’efficacité on en est revenu : même vaccinés les gens devront continuer distanciation et port du masque. Quant aux risques on a tellement peu confiance qu'”on suit de très près “. On est dans un monde ubuesque ou quelqu’un ( celui a qui ca va rapporter beaucoup financièrement) a décrété que c’était la seule solution et où on utilise les personnes credules de la société comme cobayes volontaires. Remarque, en faisant çà on va certainement augmenter le niveau intellectuel de la population par disparition progressive des imbéciles…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici