Pass sanitaire : il ne sera pas allégé « avant le 15 novembre »

4
20490
Pass sanitaire :
Aucun désarmement sanitaire a annoncé Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. © DR

Selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, le gouvernement prépare un allègement des mesures de restriction liées au pass sanitaire, à partir du 15 novembre prochain. Cela pourrait conduire à l’arrêt de l’utilisation du pass pour accéder à certains lieux.

Prudence à l’entrée de la période hivernale

Toutefois, il faut rester vigilant. A la sortie du Conseil de défense sanitaire et du Conseil des ministres, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement a maintenu la position du gouvernement sur le pass sanitaire.  « L’avis du Conseil scientifique nous invite à la prudence », s’est-il défendu. Jeudi 7 octobre, Gabriel Attal s’est montré prudent. « Nous entrons dans la période hivernale« . Cette période est « traditionnellement plus propice à la circulation de l’épidémie » a-t-il rappelé.

Attentif à la situation dans l’Est de l’Europe

A l’Est, comme en Russie, la situation sanitaire se dégrade à nouveau. « On le constate dans certains pays de l’Est, même si cela peut être lié à une faible couverture vaccinale« , a déclaré Gabriel Attal. Avant d’ajouter : « si adaptation du pass il devait y avoir, elle ne saurait être envisagée avant le 15 novembre ».

 « L’heure de lever les contraintes n’est pas venue »

Gariel Attal, conférence de presse jeudi 7 octobre

« Nous devons la vérité aux Français. L’heure de lever les contraintes n’est pas venue. Dans beaucoup de départements, l’épidémie ne recule plus » a mis en avant le porte-parole du gouvernement.  D’ailleurs, « la situation interpelle dans plusieurs départements, dont les Pays de la Loire et l’Aude ».

La levée du masque à l’école se poursuit

Paradoxalement, la levée du port du masque du CP au CM2 se poursuit. Lundi 11 octobre, 21 départements rejoignent les 47 où la mesure est déjà mise en place depuis le lundi 4 octobre.  Une mesure jugée trop prématurée par certains comme Benjamin Davido, infectiologue, qui exprimait son inquiétude au micro de RTL dès le 23 septembre.

En savoir plus

Le pass sanitaire Va-t-il prolongé ou localisé ?

Covid-19 : 74% des salariés ne veulent plus du masque en entreprise

Fin du masque à l’école : 12 nouveaux départements concernés

4 Commentaires

  1. Etonnant ? Non. 3 doses pour les soignants et personnes âgées, et avant Noel une 4e dose ??? Et nous vivons libres ? Alors les vaccinés, vous avez oublié les gestes barrières ???? Ce sont les non vaccinés qui sont  » dangereux  » Pas si sûr. Les labos ne se sont pas assez enrichis ??? Cette France se prend pour les USA niveau argent. Un véritable scandale…

    • C’est ça.. ce sont eux qui créent l’épidémie avec les vaccinés qui ne se protègent plus depuis qu’ils ont «  le graal ».. de plus,
      lever du du port du masque dans les écoles, ça pue la vaccination des mômes…. Quand vont ils se réveiller , tous ceux qui se croient libres ?… lamentable..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici