Pass sanitaire : « possibilité de le prolonger jusqu’au 31 juillet 2022 »

3
9525
Pass sanitaire :
Aucun désarmement sanitaire a annoncé Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. © DR

Avec son projet de loi, présenté ce mercredi 13 octobre en Conseil des ministres, le gouvernement entend se laisser la possibilité de recourir au pass sanitaire jusqu’à l’été prochain. Des oppositions se font entendre, notamment du côté du Sénat. De plus, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé que le gouvernement refusait un « désarmement sanitaire. » Il se laisse ainsi la possibilité de prolonger le pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022.  Comment le gouvernement a-t-il justifié cette décision ?

Risque d’un nouveau variant cet hiver

Le nombre de nouveaux cas de la Covid-19 continue de baisser. C’est 75 % des Français qui ont reçu un schéma vaccinal complet. Pourtant, le gouvernement craint toujours une nouvelle vague épidémique. « Il y a encore un risque non négligeable de reprise épidémique, l’hiver est propice à ce type de reprise, de nouveaux variants peuvent apparaître », a justifié le porte-parole du gouvernement.

Lutter contre les fraudes au pass sanitaire

Gabriel Attal a mis en avant l’efficacité des mesures de freinage qui ont permis de sauver des « dizaines de milliers de vies ». Ces mesures de freinage, prolongées jusqu’à l’été 2022 comprennent aussi la possibilité de déclarer par décret, pour une durée d’un mois, le régime d’état d’urgence sanitaire. Autre avantage pour le gouvernement : elles permettent de renforcer le dispositif de lutte contre les fraudes au pass sanitaire.

Le gouvernement suit l’avis du Conseil scientifique

Le gouvernement suit l’avis du Conseil scientifique. En effet, celui-ci reconnait « la nécessité opérationnelle » de maintenir le pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022. Les scientifiques nuancent toutefois leur position. Elles invitent les autorités sanitaires à être souples « en cas d’évolution [épidémique] favorable ».

A lire aussi :

Vaccination : la Suède suspend « par précaution » le vaccin Moderna

Laboratoire Roche : un cocktail d’anticorps efficace contre la Covid-19

Prolongation du pass sanitaire jusqu’à l’été : pourquoi le projet de loi présenté ce matin pourrait coincer ?

3 Commentaires

  1. INELUCTABLEMENT VERS UNE GOUVERNANCE MONDIALE…………..
    5 ANS DE BLABLABLABLABLABLABLA ET DE MENSONGES!
    DESPOTISME EN MARCHE « C NOTRE PROJET » OU, COMMENT TENIR LES GENS QUI NE SONT RIEN EN LAISSE EN USANT DE TOUT LES SUBTERFUGES POUR LES EMPECHER DE TOUT SIMPLEMENT VIVRE NORMALEMENT……..
    Y A PAS A DIRE, SI CETTE PSEUDO ELITE AUTO PROCLAMEE A FAIT LES ECOLES (MDR) CA N’A PAS DU ETRE BIEN LONG.
    CQFD
    NB: A NOTER QUE CE MATIN TRES PEUT DE NOS CHERS « MEDIAS OFFICIELS » ON EVOQUE DANS LEURS TITRES LA NON VALIDATION PAR LE SENAT DE LA LOI SUR LA VACCINATION OBLIGATOIRE CE QUI POSE QUESTION:
    NOS ELITES OEUVRENT ELLES POUR LE BIEN COLLECTIF ?

  2. De toutes façons ce n’ai pas terminé 3° vaccin puis prochainement 4°
    LES LABOS ONT TROUVE LE FILON ET VU QUE NOS GOUVERNANTS S’ECRASENT DEVANT EUX, NOUS NE SOMME PAS SORTIE DE CETTE SITUATION ,QUI PROUVE BIEN QUE NOUS SOMME EN PLEINE DICTATURE
    Je me suis fait vacciner c’était 1 Vaccin mais depuis ils augmentent à chaque fois ,
    Comme j’ai entendu ,A quand les perfusions

  3. mais ou va t ‘on ?
    pour ma part je vais donc abandonner mes activites en competition de tennis et de petanque
    je vais randonner en campingcar car là j’ai au moins la liberte
    je suis degoute d’attendre le 31/07/2022 pour reprendre
    et les gens disent amen , ne comprennent il pas ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici