Rentrée scolaire : qui aura accès au statut vaccinal des élèves?

2
9495
Rentrée scolaire : qui aura accès au statut vaccinal des élèves?
Les enseignants et la direction des établissements auront-ils accès au statut vaccinal des élèves ? © Adobe stock

12,5 millions d’élèves font leur rentrée ce jeudi 2 septembre. Tous les élèves de plus de 12 ans ne sont pas vaccinés. Si un cas de Covid-19 est déclaré dans la classe, qui vérifie le statut vaccinal des élèves pour séparer ceux qui poursuivent les cours et ceux qui restent chez eux ?

Vaccinés ou non, tous les élèves sont accueillis

Le pass sanitaire n’est pas exigé dans les établissements scolaires pour cette rentrée scolaire. Tous les élèves, vaccinés ou non, ont bien été accueillis ce matin. Mais ce qui cristallise la peur des parents est le statut vaccinal de leur enfant. En cas de cas Covid dans une classe, le « tri » des élèves en collège et lycée sera fait en fonction de ce statut.

Les enseignants ont-ils accès au statut vaccinal des élèves ?

Non, ni les enseignants ni les directeurs d’établissement n’ont accès au statut vaccinal des élèves. Seule l’assurance-maladie connait le statut vaccinal des assurés mineurs puisque les données remontent automatiquement lors de la vaccination.

Au collège et au lycée, si un cas de covid-19 est déclaré dans la classe, la justification du statut vaccinal de l’élève se fait sur la foi d’une attestation de vaccination des parents. Toutefois, «l’Assurance maladie pourra vérifier le statut vaccinal des contacts à risque», indiquait Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation le ministre. «Cette procédure vaut pour l’ensemble des collégiens, y compris les élèves de sixième qui n’ont pas l’âge d’être vaccinés», ajouta-t-il lors de sa dernière conférence de presse.

Port du masque : pas cas contact

L’apparition d’un cas confirmé dans une classe ne signifie pas que tous les autres élèves soient identifiés comme contacts à risque, «dès lors que ces derniers portent un masque», rappelle le ministère de l’Éducation. Les cas contact sont donc identifiés sur les temps sans masque, notamment à la cantine scolaire. C’est pourquoi les établissements scolaires doivent limiter le brassage des élèves sur ce temps du repas.

Que se passe-t-il quand un élève est positif Covid ?

  1. L’établissement dresse une liste des potentiels contacts à risque identifiés parmi les élèves dans et en dehors de la classe, dans la mesure.
  2. Les élèves cas contact non vaccinés s’isolent pendant 7 jours.
  3. Les élèves vaccinés peuvent continuer à suivre les cours en présentiel.

57 % des plus de 12 ans vaccinés

Le ministre de l’Éducation était optimiste à la veille de la rentrée scolaire. Fin août, 57 % des plus de 12 ans avaient reçu une première dose de vaccin. L’objectif est de dépasser les 60 % de vaccination complète au mois de septembre.

«Au lieu de fermer des classes entières en grand nombre», cette stratégie de différenciation par statut vaccinal «permettra d’avoir un pourcentage minime d’élèves privés d’école pendant une période relativement courte», arguait Jean-Michel Blanquer.

En savoir plus :

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Cet article m’interpèle…
    Qu’en est-il des élèves non vaccinés mais qui sont immunisés naturellement, et qui ne sont pas plus dangereux que les élèves vaccinés ?

  2. J’ai trouvé !!!
    Vaccinés ou immunisés c’est le même traitement mais les infos oublient toujours de préciser…
    On dirait bien que c’est volontaire pour laisser planer le doute.
    C’est agaçant et en même temps ça montre que tout le système incite à la vaccination même pour ceux qui n’en ont pas besoin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici