Soignants non vaccinés : «Nous ne reculerons pas» sur les sanctions

1
6461
Soignants non vaccinés : «Nous ne reculerons pas» sur les sanctions
Les soignants non vaccinés seront suspendus voire licenciés en cas de non vaccination. © Adobe Stock

Jean Castex s’est montré inflexible, hier, sur RTL. Sur la question des sanctions des soignants non vaccinés, il a déclaré :  «Nous ne reculerons pas». Le premier ministre a également annoncé le calendrier pour la dose de rappel dans les Ehpad.

«On est là pour protéger»

Jean Castex, Premier ministre. Jeudi 26 août

83 % des soignants sont déjà vaccinés, a rappelé Jean Castex, au micro de RTL, jeudi  26 août. «Quand on fait ce métier, on doit croire en la sciences, en la médecine, et on est là pour protéger», a souligné le premier ministre. Quant aux soignants non vaccinés, «les sanctions prévues par le législateur seront mises en œuvre» à partir du 15 septembre, a-t-il affirmé.

De la suspension au licenciement

Le premier ministre a rappelé les sanctions auxquelles s’exposent les soignants non vaccinés : de la suspension au licenciement. La suspension du contrat de travail pourra aller d’un mois à six semaines, le temps que le soignant puisse se faire vacciner. «Dans les Landes, on avait des résidents d’Ephad, qui sont les populations les plus fragiles, qui avaient été recontaminés par des personnes dont la mission même est de les soigner, de les sauver. Personne ne peut comprendre ça», a commenté Jean Castex.

 3e dose dès le 13 septembre

Jean Castex a également annoncé le calendrier pour la dose de rappel. Au lieu du 15 septembre initialement avancé, la campagne vaccinale du rappel débutera le 13 septembre dans les Ehpad. «La vaccination nous sauve. On a huit fois moins de chance d’être contaminé, onze fois moins de chances d’aller à l’hôpital si on est vaccinés», a insisté le Premier ministre.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

  1. Espérons que ce gouvernement tiendra ses engagements sur le Pass Sanitaire et ne fera pas comme les gouvernements précédents qui se dérobaient dès que certains fauteurs de merde braillaient.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici