Suède : changement de stratégie pour lutter contre la Covid-19

3
2192
Panneau d'arrêt du virus Corona avec vue sur la vieille ville historique de Stockholm, Suède. Avertissement sur la quarantaine épidémique. Pandémie de maladie à coronavirus. Signe d'alerte COVID-2019
Panneau d'arrêt du virus Corona avec vue sur la vieille ville historique de Stockholm, Suède. Avertissement sur la quarantaine épidémique. Pandémie de maladie à coronavirus. Signe d'alerte COVID-2019

La Suède prévoit une nouvelle loi pour lutter contre l’épidémie. Le gouvernement suédois s’était jusque-là contenté de recommandations. 

Une stratégie controversée

Un an après le début de l’épidémie mondiale de coronavirus, la Suède décide enfin de durcir les règles. Jusque-là, le pays s’était contenté de simples recommandations. Ce lundi, une nouvelle loi a été présenté. Elle permettra au gouvernement d’édicter des mesures restrictives dans des zones ciblées et d’imposer des sanctions en cas de non-respect.

Tout au long de l’année, la Suède a adopté une stratégie controversée, sans confinement ou mesure coercitive. Mais face à la remontée des cas et des morts depuis l’automne, le pays a durci le ton à la mi-novembre. Par exemple, la jauge pour les événements publics à été limitée a huit personnes. Par ailleurs depuis le 18 décembre, le port du masque dans les transports publics est recommandé et l’enseignement à distance dans les lycées est prolongé jusqu’au 24 janvier.

La variante du coronavirus détectée

La Suède, pays de 10,3 millions d’habitants enregistre 396.048 cas de coronavirus avec 8.279 décès, selon les derniers chiffres annoncés le 23 décembre. Mais les responsables de la santé insistent sur la nécessité d’adopter des mesures supportables sur une longue durée. Ils estiment que la lutte contre la pandémie tient « du marathon, pas du sprint ». Ce projet de loi arrive quelques jours après la détection dans le pays d’un cas de la variante du coronavirus apparu au Royaume-Unis.

En France, la campagne de vaccination a débuté dimanche, mais la situation épidémique se dégrade. Des voix s’élèvent pour réclamer de nouvelles mesures, voire un confinement. Un Conseil de défense sanitaire se tient ce mardi matin pour prévoir des mesures de durcissement. 2960 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés en 24h en France, contre 5797 lundi dernier. Les chiffres sont toujours plus faibles le lundi en raison du rendu plus lent des résultats le week-end. 

Source : AFP
À lire. Covid-19 : le modèle suédois sans masque vacille

3 Commentaires

  1. En Suède pays de 10 millions d’habitants. moins de 9000 morts – En Belgique pays de 10 millions d’habitants plus du double de morts
    Cherchez l’erreur dans la stratégie ………..
    J’ai entendu dire qu’il ne fallait pas comparer, la Suède. pays à densité population faible ( nature. forêts …..) à la Belgique densité. forte. urbanisme important. Que l’on m’explique alors pourquoi en France. le département des Vosges explose avec les cas Covid. par rapport à des départements plus densément peuplés. Les Vosgiens ne vivent pas les un sur les autres . Comme quoi l’explication nature et densité population ne tient pas. comme beaucoup d’autres explications de nos soit disant « Experts » On nous raconte des bobards, continuez à croire ces horribles personnages qui ne savent rien et veulent nous faire croire qu’ils sont plus fort que le nature. et qu’ils vont vaincre le virus. Non celui-ci s’arrêtera par lui même comme les virus précédents. Nos experts manipulateurs ne pensent qu’à faire du profit avec cette pandémie, ils pensent peut être déja à la suivante pour se remplir les poches.

    • Les interactions sociales importantes et donc les densités de population qui vont avec entraînent beaucoup plus de contaminations c’est certain, mais ce n’est qu’une variable parmi beaucoup d’autres. (Clusters en zone peu peuplées toujours possibles : Creuse,Lozère plus récemment …) Par ailleurs il faut comparer ce qui est comparable… Il n’y a pas 10 millions d’habitants dans les Vosges !
      Le Benelux présente la plus forte densité de population en Europe.
      Je rappellerai aussi l’Italie du Nord très dense et si durement touchée lors de la première vague.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici