Test PCR : pourquoi l’information sur les variants n’apparaîtra plus ?

0
5459
Test PCR : pourquoi l’information sur les variants n’apparaîtra plus ?
A partir du 31 mai, les résultats des tests PCR n'indiqueront plus le type de variant incriminé. © Adobe Stock

Votre test PCR à la Covid-19 est positif ? Le résultat vous indique le variant en cause : celui britannique, sud-africain ou brésilien. A partir du 31 mai, cette information disparaitra. On vous explique pourquoi.

« Nous n’allons plus l’écrire. En réalité, ça n’a plus d’intérêt »

François Blanchecotte, président du Syndicat national des biologistes

Le président du Syndicat national des biologistes a expliqué pourquoi donner le nom du variant était désormais inutile. François Blanchecotte a déclaré, au quotidien Le Parisien que  le variant britannique est aujourd’hui «ultra-majoritaire». Il représente plus de 85 % des cas détectés en France. Sa mention sur les résultats PCR n’avait ainsi plus aucun sens.

A lire aussi : Covid-19 : le nombre de morts dans le monde serait largement sous-estimé

Quelles seront les nouvelles informations ?

Le nom des variants va disparaître des résultats des tests. Mais une nouvelle information va prendre sa place : les mutations du virus. Ces mutations déterminent la virulence ou la contagiosité du virus. Trois mutations sont actuellement présentes dans les variants jugés « préoccupants ». Ce sont les mutations nommées : 484 K, 484 Q, L452 R.  «Voir une mutation se répandre dans la population pourrait nous avertir de l’arrivée d’une quatrième vague», souligne le biologiste François Blanchecotte

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici