Tests Covid : Allez vous payer 22, 30 ou 44 euros ?

4
30882
Tests de dépistage Covid : entre 22 et 44 euros
Ce sont les tests PCR qui coûteront les plus chers. © Adobe stock

À compter de ce vendredi 15 octobre, les tests Covid-19 ne vont plus prendre en charge par la Sécurité sociale ne prendra plus en charge les tests Covid-19 pour les personnes non vaccinées. En d’autre terme, un test PCR coûtera 43,89 euros et un test antigénique entre 22 et 45 euros selon l’endroit où il est réalisé. Tout le monde devra-t-il payer ? On répond à vos questions.

Les tests Covid PCR en laboratoire les plus chers

Le prix d’un test PCR s’élèvera à 43,89 euros pour les Français majeurs non-vaccinés qui veulent se faire dépister sans raison médicale. Depuis mardi 5 octobre, le prix a est définitivement fixe. Il correspond donc au tarif que la Sécurité sociale rembourse déjà aux laboratoires et aux pharmacies.

A lire aussi : Vous pouvez avoir la Covid-19 et la grippe en même temps

Tests Covid antigénique : la fluctuation des prix

Si un laboratoire effectue le test, son prix sera de 22,02 euros. Il sera de 25 euros en pharmacie. Ensuite, son prix devrait augmenter le week-end, selon les informations de France info qui évoque un tarif de 30 euros.

Test Covid-19 – Devient payant à partir du 15 Octobre. @Adobe stock

Tests Covid gratuits si…

Les tests de dépistage PCR et antigéniques restent gratuits pour :

  • Les mineurs
  • Les jeunes tout juste majeurs qui sont au lycée
  • Toutes les personnes majeures non vaccinées présentant des symptômes à condition d’avoir une ordonnance de moins de 48 heures
  • Les personnes identifiées comme cas contact par l’Assurance maladie
  • Les individus ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois
  • Les citoyens possédant un certificat de contre-indication vaccinale ou de rétablissement, sous forme de QR-Code (papier ou numérique par exemple via l’application TousAntiCovid)
  • Les tests réalisés lors de dépistages collectifs organisés par les Agences régionales de santé ou au sein des établissements de l’éducation nationale resteront gratuits.

3,5 millions de tests chaque semaine en France

Le nombre de tests est d’environ 3,5 millions par semaine, selon François Blanchecotte, le président du syndicat des biologistes cité par France info. Ce chiffre devrait largement diminuer à partir du 15 octobre.

En savoir plus :

4 Commentaires

  1. On aurait du les faire payer depuis longtemps si on n’avait pas eu de vaccins les français auraient manifesté les français sont vraiment des abrutis toujours contre tout

    • chacun fait ce qu’il veut, et les insultes ne sont pas nécessaires !!!
      tout le monde paie la sécu donc tout le monde à les mêmes droits !! piqué ou non.
      Ce que je retiens pour ma part
      – tu es piqué , tu ne te fais pas testés donc tu peux contaminer tout le monde partout ou tu vas avec la bonne conscience d’avoir reçu l’injection…
      Alors que :
      – non piqué tu te testes à la moindre alerte et pour participer à des activités… donc !!!!! moins risquant pour les autres… cqfd.
      la division et la haine ne changera rien au problème !!!! il faut se calmer et respecter la décision de chacun. Voilà Voilà !!
      Bonne journée

  2. Ce qui est incompréhensible, c’est que les tests PCR sont gratuits en France depuis le début de la crise sanitaire alors que dans certains pays voisins ils sont payants et avec des disparités énormes, ils auraient dû être payants depuis le début de la crise sanitaire, trop de gens étrangers et français en ont profités en terme de « confort ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici