Un « optimisme prudent » face aux chiffres de Covid en France

3
12364
Un « optimisme prudent » face aux chiffres de Covid en France
Les soignants comme les autorités sanitaires restent prudents sur l'évolution de la pandémie à la rentrée. © Adobe stock

Gabriel Attal appelle à un «optimisme prudent» sur la situation sanitaire. Le nombre de personnes hospitalisées à cause du coronavirus est toujours supérieur à 10 000. Quel est la part des patients Covid non vaccinés ? Quels sont les derniers chiffres de la pandémie ? On fait le point.

17.621 patients-Covid hospitalisés

La pandémie est toujours là. 85 personnes sont mortes du coronavirus jeudi 2 septembre , selon les chiffres de Santé publique France. Par ailleurs, 17.621 malades sont toujours hospitalisés dont 1  114 sont traités en soins critiques.

Le risque de développer une forme grave

Les études scientifiques le disent : les vaccins protègent des formes graves de la Covid-19. Une information malheureusement confirmée tous les jours par les soignants. Car la grande majorité des patients admis en soins critiques (urgences et réanimation) n’est pas vaccinée. En Nouvelle-Aquitaine, par exemple, selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, 83% des personnes admises en soins critiques ne sont pas vaccinées.

«Une épidémie à deux vitesses»

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a fait part d’un «optimisme prudent » pour la métropole face à l’évolution de la pandémie. A l’opposé, il parle d’une situation sanitaire «extrêmement inquiétante» en Outre-mer. D’ailleurs, l’état d’urgence sanitaire y sera certainement prolongé jusqu’au 15 novembre. «Notre pays connaît aujourd’hui une épidémie à deux vitesses», a résumé le porte-parole à l’issue du conseil des ministres, mercredi 31 août dernier.

1 500 soignants en renfort

Le benjamin du gouvernement a rappelé que 1 500 soignants étaient déjà partis en renforts dans les Antilles. Les soignants décrivent des conditions terribles face à l’afflux des patients et au manque de moyens. Dans les Antilles, «la vaccination reste trop faible» a souligné Gabriel Attal.

En savoir plus :

3 Commentaires

  1. Sur votre page, on trouve que 88 millions de personnes ont été vaccinés en France.
    Comment faites-vous votre calcul car, à ma connaissance, nous ne sommes que 67 millions???

  2. Des chiffres encore des chiffres….. même à la pub TV maintenant : on peut douter de tout sauf des chiffres ??? Il est vrai ce gros mensonge. Perso, je ne suis pas vaccinée, j’ai mes propres maladies que l’on ne sait pas soigner, je ne vais pas servir de cobaye sur ce coup. Déjà, je ne me fais jamais vacciner contre la grippe, qui a dû disparaître, car silence complet.
    J’ai perdu mon emploi, licenciement économique, depuis longtemps, je ne sors jamais, je ne suis pas partie en congés, je ne fais donc pas de tests PCR, mais je paie ma mutuelle, personne ne le fait pour moi, donc ceux qui râlent qu’ils ont en marre de payer pour les non vaccinés, ils ne le font pas pour moi. Certes je ne peux aller au ciné, au musée, mais tant pis. Je ne veux pas me retrouver à l’hôpital à cause d’un vaccin, alors que comme je ll dis plus haut, on ne sait pas soigner mes maladies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici