Vacances de Noël : comment voyager après le couvre-feu ?

2
1839
Vacances de Noël : comment voyager après le couvre-feu ?

Depuis le 15 décembre, le couvre-feu est instauré de 6h à 20h. Quelle est la tolérance pour les trajets des vacances ? Peut-on réserver un billet de train ou d’avion si l’arrivée a lieu après 20 h ? Quels sont les documents nécessaires ? Peut-on rouler de nuit pour rejoindre sa famille ? On répond à vos questions.

Quand le trajet en train ou en avion dépasse le couvre-feu

LA SNCF a confirmé le droit pour les voyageurs de voyager après 20 heures «Conformément aux annonces du gouvernement, les voyageurs ayant une réservation pour un train de longue distance circulant après 20h pourront circuler et n’ont pas besoin de modifier leur déplacement. Ils devront être munis de leur titre de transport», précise la SNCF dans un communiqué daté du 10 décembre.

Le seul billet de train ne suffit pas. Il faut se munir d’une attestation, en cochant le motif n°7 « transits ferroviaires ou aériens ou en bus ».

Le billet d’avion vaut aussi dérogation pour les trajets avant 6 h ou après 20h. Même règle que pour les trajets en train : l’attestation dérogatoire est obligatoire en plus du billet.

Enfin, les personnes venant chercher/ déposer un proche à la gare ou à l’aéroport, penseront aussi à remplir leur attestation cochée au même motif, avec une copie du billet du proche qui voyage.

Qu’en est-il des trajets en voiture ?

Le ministère de l’Intérieur a précisé, dans les colonnes du quotidien Le Figaro : «un trajet long effectué en voiture, pendant les horaires de couvre-feu, doit obligatoirement répondre à un des motifs dérogatoires de l’attestation. Il n’y a pas de motif valable pour un départ ou un retour de vacances en voiture

Pour rejoindre ses proches, il faudra donc s’armer de patience car si tous les Français prennent la voiture aux mêmes horaires, les bouchons sont garantis….

A lire. Covid-19 : quelle contamination dans les transports en commun ?

2 Commentaires

  1. Nos élites montrent encore la toute leur intelligence
    En obligeant les automobilistes à partir tous en même temps, la sécurité sera assurree
    Pauvre France
    Comment a-t-on pu confier les clés du pays à de tels branquignols

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici