Vaccination Covid-19 : 82 % des personnels hospitaliers sont favorables

0
1663
Vaccination Covid-19 : 82 % des personnels hospitaliers sont favorables
Un soignant vaccine l'un de ses collègues hospitaliers. © Adobe Stock.

Selon Le quotidien du médecin, 82 % du personnel hospitalier est déjà vacciné ou a l’intention de se faire vacciner. Un chiffre qui casse les idées reçues des soignants réticents. Plus les soignants sont bien informés du rapport bénéfices/risques des vaccins, plus leur adhésion à la vaccination est forte.

Une bonne information sur les vaccins est la clé

Qui a dit que les professionnels hospitaliers étaient suspicieux face aux vaccins contre la Covid-19 ? Selon un sondage réalisé par l’IFOP pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH), 82 % d’entre eux sont déjà vaccinés ou compte se faire vacciner prochainement. Les professionnels hospitaliers qui se déclarent « bien informés » sur la vaccination adhèrent à 91 %. Au contraire, leur position chute à 70 % lorsque l’information sur les vaccins est jugée insuffisante.

A lire aussi : Vaccinodromes : sept hôpitaux militaires se transforment en centres de vaccination

Les plus jeunes sont les plus réticents

Selon le sondage de la MNH, les étudiants en santé sont peu enclins à se faire vacciner. 60 % d’entre eux ont l’intention de se faire vacciner (ou le sont déjà). «Moins à risques, ils sont à la fois moins prioritaires sur la vaccination et donc moins vaccinés que leurs confrères, et également moins enclins à se faire vacciner», souligne l’étude.

Les réfractaires à la vaccination évoquent le manque de recul sur des vaccins qui ont été conçus trop rapidement selon eux. Ils craignent également les effets secondaires.

A lire aussi : Covid-19 : la production de vaccins démarre en France

Responsabilité des soignants

C’est une évidence. Toutefois, le sondage a tout de même voulu savoir à quel point le personnel hospitalier estimait sa «responsabilité pédagogique vis-à-vis des proches en ce qui concerne le respect des gestes barrières». 97% ont répondu par l’affirmative. 95% se sentent aussi investis dans l’information sur les symptômes et  83% dans la recommandation de la vaccination.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici