Vaccination des soignants : bientôt obligatoire ?

0
3952
Vaccination obligatoire des soignants
Le premier ministre Jean Castex réunira jeudi 8 juillet les associations d'élus et les associations du bloc communal pour décider de la possible vaccination obligatoire des soignants © Adobe Stock

Le premier ministre Jean Castex réunira jeudi 8 juillet les associations d’élus et les associations du bloc communal – l’association des maires de France, France urbaine, Villes de France, l’association des maires ruraux de France et l’association des petites villes de France -. Ensemble, ils décideront s’il faut rendre la vaccination obligatoire pour les soignants. 

Mise en place possible d’un projet de loi

Les associations d’élus seront consultées afin d’examiner un projet de loi. Il pourrait être mis en place dès la fin du mois de juillet au Parlement. Si leur avis est favorable, le sujet sera alors abordé à l’Élysée. Emmanuel Macron recevra alors les leaders syndicaux et patronaux. « Une des options de travail est un projet de loi la semaine prochaine en Conseil des ministres et fin juillet au Parlement. Rien n’est encore figé, mais ce n’est pas exclu », indique une source parlementaire à France Info. Jean Castex demandera également aux associations d’élus et du bloc communal de réfléchir sur « l’extension du champ d’application du pass sanitaire » et « des mécanismes d’incitation à la vaccination ».

À lire aussi : Certificat Covid numérique européen : comment le télécharger ?

Les soignants doivent aller au bout de leur engagement

Dimanche 4 juillet dans le JDD, 96 professionnels de santé appelaient, à rendre la vaccination des soignants obligatoire. Selon eux, « pour en finir au plus vite avec la pandémie, pour éviter une quatrième vague avec ses conséquences humaines, sociales et économiques, tous les citoyens n’ayant pas de contre-indication doivent se faire vacciner contre la Covid-19« . Leurs craintes sont fondées sur la progression rapide du variant Delta venu d’Inde et très contagieux. Quant au ministre de la Santé, Olivier Véran, il estime que demander aux soignants de se vacciner c’est leur « demander d’aller au bout de leur engagement ».

À lire aussi : Vaccination des soignants : l’Académie de médecine demande l’obligation

Un rebond moins violent que les précédents

Le 29 juin, l’institut Pasteur prévenait lui aussi d’une possible quatrième vague, mais plutôt à l’automne, si le rythme actuel de vaccination perdurait. Mais selon les épidémiologistes, ce rebond dans l’épidémie devrait être moins violent que les précédents. Les hôpitaux ne devraient plus être engorgés. En cause, l’immunité naturelle, acquise par ceux qui ont déjà contracté le virus ou les membres de la population vaccinés. 

En savoir plus : 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici