Vaccination des soignants : l’Académie de médecine demande l’obligation

3
6927
Vaccination des soignants : l’Académie de médecine demande l’obligation
De trop nombreux patients sont contaminées par la Covid-19 alors qu'ils sont dans un établissement de santé. © Adobe Stock.

De plus en plus de voix réclament le caractère obligatoire de la vaccination anti-Covid pour les soignants. C’est le cas de l’Académie de médecine. Elle juge «l’hésitation vaccinale» de la part des soignants comme «éthiquement inacceptable». Quels sont les arguments en faveur de cette obligation vaccinale ?

Les soignants transmettent le virus aux patients

C’est une donnée chiffrée de Santé Publique France que met en avant l’Académie de médecine. «La population des soignants est à l’origine de 34 % des cas groupés d’infections nosocomiales [contractées dans un établissement de santé] à SARS-CoV-2». Toutes ces infections auraient pu être évitées par la vaccination des soignants.

L’Académie a ainsi officiellement pris position dans un communiqué de presse publié le 9 mars. Elle y «recommande de rendre obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour tous les professionnels de santé exerçant dans le secteur public ou libéral, dans les établissements de santé et dans les Ehpad, ainsi que pour les auxiliaires de vie pour personnes âgées.»

Retrait d’un lot d’AstraZeneca en Autriche

En Autriche, c’est une autre problématique qui se pose. Les autorités sanitaires autrichiennes se demandent si le décès d’une infirmière est lié à l’injection du vaccin AstraZeneca.  Par mesure de précaution, elles ont cessé d’administrer tout un lot de vaccins AstraZeneca. La victime de 49 ans, qui avait reçu une dose à l’hôpital régional de Zwettl (Basse-Autriche), est morte quelques jours plus tard des suites de «graves troubles de la coagulation».

Embolie pulmonaire

Cette infirmière n’est pas la seule à avoir manifesté de graves effets secondaires. Une de ses collègues, âgée de 35 ans, vaccinée avec le même lot, «a développé une embolie pulmonaire». Elle était, mercredi, «en voie de guérison». D’après la presse autrichienne, cette jeune professionnelle de santé souffrait d’antécédents médicaux. Les autorités sanitaires du pays mènent «activement toutes les investigations nécessaires pour exclure définitivement tout lien» entre le vaccin et ses effets secondaires très graves.

En savoir plus :

3 Commentaires

  1. c’est honteux et anti libéral! chacun, soignant ou pas doit pouvoir choisir sachant que 1: le vaccin présente des risques sérieux 2: on peut être vacciné et transmettre quand même le virus. Je le dis et pourtant ne suis pas soignant, ils devraient tous s’y opposer! S’ils refusent on fait quoi? on manque déjà de soignants vont pas les mettre dehors! tout est une question de fric depuis le début!

  2. De toute façon vaccin ou pas : port du masque OBLIGATOIRE distanciation OBLIGATOIRE
    peut TOUJOUR transmettre le virus
    Ces vaccins sont-ils efficaces ???? Tout ça pour la machine à faire du fric

  3. Nouveau les résidents des Ehpads peuvent sortir vaccinés, ils sont immunisés, mais ils n’ont pas le droit de toucher leur famille Conclusion le vaccin ne sert à rien
    Pour la grippe le vaccin n’empêche pas les personnes de vivres avec leurs proches
    CHERCHEZ L’ERREUR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici