Vaccination : pourquoi la troisième dose ne sera pas étendue à tout le monde

1
7740
Vaccination : pourquoi la troisième dose ne sera pas étendue à tout le monde
En France, la troisième dose de vaccin contre la Covid est, pour le moment, réservé aux personnes les plus fragiles. © Adobe stock

70 % des Français de plus de 12 ans ont reçu un schéma vaccinal complet au 15 septembre. Une dose de rappel de vaccin Covid sera-t-elle vraiment nécessaire pour tout le monde ? Quelle est la position de la France et celle de l’OMS ?

Appel à la solidarité

 «Pour l’instant, nous ne souhaitons pas voir une utilisation généralisée des doses de rappel pour les personnes en bonne santé qui sont entièrement vaccinées». C’est la position de Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il met en avant les inégalités d’accès aux vaccins, notamment en Afrique. «Ce n’est pas que les pays africains n’ont pas la capacité ou l’expérience de déployer des vaccins, c’est qu’ils ont été laissés pour compte par le reste du monde», dénonce-t-il.

A lire aussi : Covid-19 : «Pas de besoin urgent» d’une dose de vaccin en plus

Une dose de rappel n’est pas anodine

Des experts internationaux, dans un article dans la revue scientifique Lancet justifient l’urgence à vacciner les populations non vaccinées :

  •  les deux doses de vaccins sont déjà efficaces contre les formes sévères de la Covid
  • les stocks actuels de vaccins pourraient sauver plus de vies chez des populations non vaccinées plutôt que comme rappel chez des populations vaccinées
  • une dose de rappel n’est pas anodine. «Il pourrait y avoir des risques si les rappels sont introduits à grande échelle trop tôt ou trop souvent

A lire aussi : Covid-19 : le pass sanitaire va-t-il être bientôt allégé ?

En France, la dose de rappel est réservée

Dans l’Hexagone, la dose de rappel n’est pas administrée à tous les Français. D’ailleurs, la Haute Autorité de santé ne recommandait pas, dans son avis du 24 août, d’étendre le rappel vaccinal à la population générale. La troisième dose est ainsi réservée aux plus fragiles : les personnes de 65 ans et plus et les personnes présentant des comorbidités.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne suis pas « prêt » pour une 3 ème. dose. Fin Octobre début Novembre vaccin contre la grippe (comme tous les ans) en Février rappels tétanos et tout y quanti ! Juin 2022 vaccin contre le pneumocoque J’EN AIS PLUS QU’ASSEZ NON ???? !!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici