Vaccination : quelles régions sont touchées par la pénurie ?

5
7484
Vaccination : quelles régions sont touchées par la pénurie ?

Les laboratoires peinent à livrer le nombre de doses vaccins. En pleine polémique sur le nombre de doses dans les flacons Pfizer et sur la livraison revue à la baisse du futur vaccin AstraZeneca, deux régions françaises reportent leur rendez-vous par pénurie de doses.

Report de rendez-vous dans le Nord

Report de rendez-vous pour une première injection du vaccin contre la Covid-19 dans deux régions. La cause ? Des difficultés d’approvisionnement des doses Pfizer. La première région concernée est celle des Hauts-de-France. «L’ensemble des rendez-vous de primo vaccination (1ère injection) prévus jusqu’au mardi 2 février inclus seront déprogrammés», écrit l’Agence régionale de Santé (ARS) dans un communiqué. Ces rendez-vous seront reprogrammés à partir de la première semaine de mars. L’objectif est de garantir l’administration de la seconde injection pour toutes les personnes ayant déjà reçu la première dose en janvier.

Même situation en Bourgogne-France-Compté

La région Bourgogne-Franche-Comté a pris les devants face à la pénurie de doses Pfizer. Elle a averti, jeudi 28 janvier que «certains rendez-vous pris en février pour une première injection sont susceptibles d’être reportés de quelques jours ou semaines». En revanche, «aucun rendez-vous ne sera annulé», a assuré l’ARS.  La réservation en ligne d’un rendez-vous vaccinal est actuellement indisponible pour cette région. Elle sera de nouveau opérationnelle «dans les prochains jours», selon l’Agence régionale de santé.

En savoir plus :

5 Commentaires

  1. qui pouvait croire qu’on produise en 15jours 14 milliards de doses de vaccins?
    Y a que dans les films qu’on voit cela!
    certaines régions sont plus touchées que d’autres, il est donc normal de vacciner les personnes dans ces régions avant celles qui sont dans des régions peu touchées.
    les sociétés pharmaceutiques tournent à plein régime pour ce vaccin. Il y a un mois beaucoup de média trouvaient étrange qu’on ait un vaccin aussi vite!
    faire de l’information doit être la priorité pour justement ne pas créer un sentiment de panique permanent.

    • J’aimerais, si vous le voulez bien, que vous me précisiez les motifs qui vous poussent à juger que tout dans la gestion de la crise sanitaire “est nul de chez nul” pour reprendre votre expression. S’il est vrai qu’il y a des positions discutables, pensez-vous qu’il soit facile de gérer une telle crise ? Que préconisez-vous par exemple ?
      Merci Bien à vous

  2. je suis une personne agée de 83 ans vivant seule à domicile, je ne sais pas où sont les vaccins mais dans la région de grenoble on a pas l’impression qu’il y en aient, tous les centres de vaccination sont bloqués on ne peut se faire inscrire nul part, on se débat comme on peut mais c’est démoralisant, peut être qu’on nous proposera le vaccin quand le virus aura disparu c’est lamentable je suis découragée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici