Variant Delta : quels pays se reconfinent ?

6
57828
Variant Delta : quels pays se reconfinent ?
Plusieurs pays ont choisi de se reconfiner à l'image de Sydney en Australie. Ses boulevards comme ses plages sont déserts. © Adobe Stock

85 pays sont touchés par le variant Delta (indien) de la Covid. Très contagieux, il oblige certains gouvernements à se reconfiner ou à renforcer les gestes arrière à l’image de l’Australie et d’Israël. On fait un point sur la situation dans le monde et en France.

La ville fantôme de Sydney (Australie)

Les autorités locales de Sydney ont imposé, samedi 26 juin, un reconfinement total pour deux semaines de la ville. En cause ? Le variant Delta. Très peu touchée par la Covid, la ville a connu un pic épidémique avec plus de 80 personnes testées positives en une semaine. Toutes furent en contact avec un chauffeur qui conduisait des équipages de compagnies aériennes de l’aéroport de Sydney jusqu’aux hôtels de quarantaine…

Le Royaume-Uni, toujours confiné

Le Royaume-Uni est passé de quelques centaines de cas à 11.000 nouvelles contaminations par jour à cause du variant Delta. Résultat, le Premier ministre reporte de quatre semaines le déconfinement du pays, initialement prévu le 21 juin. Le variant Delta représente près de 90 % des nouveaux cas de Covid-19. Le pays espère pouvoir s’ouvrir le 19 juillet.

Le Portugal paye son ouverture aux Anglais

Le pays a signalé presque 1500 nouveaux cas de contagion en 24 heures la semaine dernière. Un record qu’il n’avait pas atteint depuis mi-février. Selon l’Institut national de santé portugais, le variant est désormais majoritaire dans le pays puisqu’il représente 60% des nouveaux cas détectés. Le Portugal paye son ouverture aux touristes anglais. En effet, il a été le seul pays de l’UE où les Britanniques ont pu se rendre pendant trois semaines, entre mi-mai et début juin. Pourtant, le variant Delta circulait déjà fortement au Royaume-Uni.

Israël et le Bangladesh

Israël est présenté comme le champion de la vaccination. Malgré tout, le pays fait lui aussi face au variant Delta avec difficultés.  Il a rétabli, vendredi 25 juin, l’obligation du port du masque dans les lieux publics fermés.

Quant au Bangladesh, pays voisin de l’Inde, c’est un reconfinement strict et général. Seuls les services d’urgence et les entreprises travaillant pour les exportations sont autorisés à poursuivre leurs activités.

La France tend le dos

La France savoure depuis peu le retour à une vie presque normale sans masque à l’extérieur ni couvre-feu. Mais les autorités sanitaires comme les épidémiologistes tendent le dos et sont inquiets. Car le variant Delta continue de progresser rapidement. A tel point qu’Alain Fisher, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, estime qu’il sera grandement majoritaire (90 %) fin août en France. Bis repetita de l’été et de l’automne 2020 ? Personne ne le souhaite.

En savoir plus :

6 Commentaires

  1. je pense qu’avec les vacances cela va repartir et puis les gens ne font plus les gestes barrieres .c est bien triste et on vas directement dans le mur

    • en un mot laissez nous vivre notre culture n’est pas fait pour vivre avec des gestes barrière et encore moins avec des masques (interieur/exterieur) ni plus ni moins que de la dictature sanitaire on a un atout on a les vaccins que tous le monde se vaccine et tout sera fini

  2. L’on constate encore l’amateurisme du gouvernement et en particulier celui du ministre de la santé qui fait de la com en pratiquant un vaccin à Mt de Marsan??…c’est son rôle????.
    Au début de la crise: le masque n’est pas utile (il n’y en avait pas..) tout comme le gel. Alors qu’il y avait des cas dans les hôpitaux parisiens…mais chut…
    Ensuite on décalait la vaccination ( toujours pas assez de doses ) Les centres de vaccination avec une gestion aléatoire ( injoignables, impossibilité de prendre rendez vous sur Doctolib ou Ma santé.fr. Quand on pouvait s’inscrire, l’on était sur liste d’attente et jamais rappelé ) malgré les interventions du ministre de la santé et du premier ministre pour qui tout allez bien et l’on vaccinait à tour de bras avec les milliers de doses hebdomadaires ( à répartir dans toutes la France c’est à dire rien localement ). Maintenant c’est les vacances et l’on veut nous faire croire que la crise est derrière nous ( demandez aux vrais soignants, pas aux communicants qui se sont rendus coupable des mensonges d’état, ils sont immunisés contre toutes poursuites ) L’on cède aux lobbyings financiers et l’on a plus peur que les Français redescendent dans la rue, c’est vrai que 2022 est l’année de la Présidentielle. Quand on voit les dernières élections avec une abstention massive et des élus autosatisfaits d’être à nouveau aux commandes des départements et des régions avec une minorité de votants. Les ministres envoyés pour récupérer des sièges ont brillés par leur cuisante défaite partout dans le pays.

    • AH ça y est on a enfin trouvé celui qui sait tout! et qui savait tout ! mieux que les chercheurs et les responsables de la planète et de tous les pays, qui eux n’ ont fait et ne font encore que des conneries…

  3. on est en plein clivage , ceux qui sont pour et les autres contre le pass sanitaire , le vaccin , le re confinement et les gestes barrières … etc. cependant, le lobby qui ne connait pas la crise et se trouve au dessus des clivages et des litiges , profitant sans vergogne de cette manne , personne n’ en parle ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici