Contraception et retour de couches

0
1072
Contraception et couche
Bébé avec couche

Contrairement à ce que l’on entend parfois, les suites de couches ne signifient pas toujours que l’on est infertile. Les suites de couches correspondent à la période comprise entre l’accouchement et le retour des règles c’est-à-dire généralement 45 jours dans le cas où la maman n’allaite pas. Il peut se produire une ovulation après le 21ème jour qui suit l’accouchement. En cas d’allaitement total, l’ovulation est rare mais pas impossible. Aussi, certaines précautions sont à prendre si l’on ne souhaite pas tomber enceinte tout de suite.

Quand faut-il reprendre une contraception ?

Il est conseillé d’utiliser un moyen de contraception deux semaines après l’accouchement. En cas d’allaitement exclusif, le risque d’ovulation est faible au moins pendant les 4 premiers mois mais en cas d’allaitement mixte, l’ovulation peut plus facilement se produire. L’effet de l’allaitement n’étant pas reconnu optimal, il est conseillé de reprendre une contraception. Si on allaite, une pilule micro-dosée sans oestrogènes est alors prescrite.

Quelles méthodes de contraception ?

  1. Les préservatifs utilisables dès les premiers rapports sexuels.
  2. Le stérilet intra-utérin en cuivre qui peut être posé 48 h après l’accouchement mais il est conseillé d’avoir suivi ses séances de rééducation du périnée avant. Le stérilet hormonal pourra être posé 4 semaines après l’accouchement.
  3. La pose d’un diaphragme est très difficile le temps que les organes génitaux ne sont pas revenus en place.
  4. Les micro-progestatifs et l’implant sont possibles dans les 48 jours après l’accouchement.
  5. Les oestroprogestatifs : pilules, timbres et anneaux peuvent être prescrits 42 jours après l’accouchement. (sauf en cas d’allaitement)
  6. La stérilisation à visée contraceptive type ligature des trompes est autorisée pour les personnes majeures. Sa réalisation est soumise à des conditions strictes et demande un délai de réflexion de 4 mois. En effet il s’agit d’un acte définitif.

Dans la période des suites de couches, la méthode de la température n’est pas facile à utiliser car on ne sait pas exactement quand survient l’ovulation. Cette méthode naturelle est donc déconseillée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici